Togo : don du District Autonome du Grand Lomé aux communes et préfectures du Grand Lomé

Les communes et préfectures du Grand Lomé ont reçu des dons ce mardi. Un lot considérable de matériels de protection…


Les communes et préfectures du Grand Lomé ont reçu des dons ce mardi. Un lot considérable de matériels de protection et d’hygiènes leur a été offert par le DAGL (District Autonome du Grand Lomé).

Cette initiative louable a été appuyée par l’Agence Française de Développement qui en a financé une partie.

Des matériels offert aux communes et préfectures du Grand Lomé

Le lot de matériels offert aux communes et préfectures du Grand Lomé a donc été remis par le Secrétaire général par intérim du DAGL, Tagba Ataféyinam Tchalim. Il est composé de dispositifs de lavage des mains, de bavettes, de gels hydro alcooliques, etc. Selon lui, ce don aux communes et préfectures du Grand Lomé vient en appui aux initiatives déjà prises par le gouvernement togolais ainsi que les élus locaux dans la lutte contre la Covid-19.

Il vise aussi à faciliter l’observance des mesures barrières édictées par l’OMS sur ledit territoire. « Cette remise s’inscrit le cadre de la mise en œuvre du Plan de riposte contre la Covid-19 dans le Grand Lomé exécuté depuis le 2 juin dernier par le DAGL avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD) qui finance le Projet Environnement Urbain de Lomé », a-t-il déclaré.

Rôle du DAGL

Le DAGL est une collectivité territoriale particulière, conçue afin d’exécuter des actions propres à la capitale. Il couvre un certain nombre de volets comme l’aménagement, l’entretien et la fonctionnalité de la ville et cela va au-delà des communes. Il est l’autorité locale représentant la ville de Lomé dans son ensemble. Le District regroupe ainsi les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe, et les 13 communes de ces deux préfectures. Son siège est fixé au siège de l’ancienne Mairie de Lomé.

Les compétences du District autonome couvrent entre autres l’assainissement de la capitale et de l’ensemble du Grand Lomé, la protection de l’environnement, la planification de l’aménagement du territoire du district, la promotion et la réalisation des actions économiques, sociales et culturelles. Egalement, l’Etat peut lui confier la gestion des infrastructures d’importance nationale à caractère commercial, sportif, sanitaire, culturel, à l’instar des marchés, hôtels, stades construits par l’Etat.

Le district dispose de deux autres organes de gestion. Un conseil du District composé pour moitié de Conseillers élus par les communes du Grand Lomé et pour moitié des personnalités nommées par le Président de la République, conformément à la Loi sur la décentralisation et les libertés locales. Le District Autonome du Grand Lomé est dirigé par un gouverneur nommé par le Chef de l’Etat.

Rappelons que « plus de 90% » des cas de Covid-19 recensés sont dans le Grand Lomé. Par conséquent ce don aux communes et préfectures du Grand Lomé est le bienvenu.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *