Togo/Décentralisation : « deux milliards seront répartis entre les communes », dixit Payadowa Boukpessi

Après un an de leur prise de fonction, les 117 maires du Togo sont depuis ce lundi en atelier de…

Parredaction Catégorie Politique le 8 septembre 2020 Étiquettes : , , ,


Après un an de leur prise de fonction, les 117 maires du Togo sont depuis ce lundi en atelier de formation sur la gestion des communes au Togo, méthode et stratégie de gestion des communes à Lomé. A la cérémonie inaugurale, le ministre de la décentralisation a annoncé le montant que l’Etat mettra à la disposition desdites communes au Togo. Il a aussi précisé la répartition de la dotation.

Un (01) an après les premières élections locales organisées au Togo, les nouveaux élus locaux ont besoin de renforcer leur capacité. C’est le constat relevé par le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi en dressant le bilan.

« Les collectivités locales doivent prioritairement lutter contre la pauvreté et se développer », a affirmé le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

Les maires à l’école de la gestion communales

Pour répondre au besoin des communes, les 117 maires des communes au Togo ont entamé lundi 3 août 2020. Une session de formation au cours de laquelle ils parleront de « savoir-faire » dans la gestion de leurs collectivités respectives.

Cette formation va durer 30 jours. Les participants auront, pendant cette rencontre, à discuter de la gouvernance locale et de ses composantes.

Plusieurs thématiques sont inscrites à l’ordre du jour de ce séminaire notamment, le contrôle citoyen de l’action publique, l’élaboration du budget communal, le monitoring administratif de l’action de la mairie par le préfet, l’administration communale et la gestion des ressources, l’élaboration d’un budget participatif et la gouvernance locale partagée etc.

Répartition de la dotation de l’Etat aux communes au Togo

Bonne nouvelle pour ces responsables communaux, l’État a finalement accepté de les accompagner à hauteur d’un montant de 2 900 000 000 FCFA. Selon Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale, cette dotation sera répartie de « façon équitable » pour une partie et « par péréquation » pour une autre partie. Ceci « en tenant compte de la population de chaque commune, de la superficie, de l’indice de pauvreté de chaque commune », a déclaré le ministre.

Payadowa Boukpessi a poursuivi en disant qu’ « il s’agira d’une dotation aux investissements non affectés. C’est-à-dire il appartiendra aux communes au Togo elles-mêmes de déterminer les investissements correspondants à leur dotation qu’elles veulent utiliser ».

Il a, en outre, précisé que : « le montant restant sera affecté aux communes au Togo sous forme de dotation de fonctionnement qui sera dirigée prioritairement vers le paiement des arriérées de salaire des agents et des indemnités des élus locaux accumulées durant les six premiers mois de l’année 2020 en raison de la pandémie du Covid-20 ».

Il faut rappeler que cette formation se déroule simultanément dans les cinq (5) régions du pays et ce, en présence de quelques représentants du pouvoir central.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *