dimanche, octobre 17, 2021


Commercialisation du soja au Togo : des mesures idoines pour la réussite de la campagne 2021-2022

La commercialisation du soja au Togo est en pleine expansion. Le gouvernement s’investit acharnement pour l’amélioration des performances des filières…



La commercialisation du soja au Togo est en pleine expansion. Le gouvernement s’investit acharnement pour l’amélioration des performances des filières agricoles notamment celui du soja. Ainsi, des mesures ont été prises dans le cadre de la campagne 2021-2022.

C’est l’information portée ce lundi, 20 septembre par un communiqué conjoint de deux ministères impliqués dans la commercialisation du soja au Togo. Il s’agit de celui du Commerce, de l’Industrie et de la consommation locale ainsi que de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement Rural.

Des textes pour réglementer la commercialisation du soja au Togo

En effet, des mesures ont été prises pour réglementer la commercialisation du soja au Togo. Ce, conformément à la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025. Ces dispositions sont contenues dans deux arrêtés interministériels.

D’une part, il s’agit de l’arrêté N°111/19/MCIDSPPCL/MAPAH portant règlementation de la commercialisation du soja graine et de ses produits dérivés au Togo. D’autre part, il y’a l’arrêté N°112/19/MCIDSPPCL/MAPAH portant création, attributions, organisations et fonctionnement du Comité de Coordination de la filière soja au Togo.

De ce fait, des nouvelles innovations consensuelles discutées entre les acteurs de la filière seront mises en œuvre à différents niveaux, dans le cadre de la campagne de commercialisation 2021-2022. C’est ce qu’indique la note des deux ministères.

Précisément, le gouvernement a procédé au développement de l’application de suivi des cargaisons de soja et la mise en place de postes de contrôle au niveau du port de Djéréhoué et de la douane de Lilikopé.

Commercialisation du soja au Togo : des mesures idoines pour la réussite de la campagne 2021-2022Commercialisation du soja au Togo, les acteurs invités au respect des dispositions

Les autorités rappellent donc à tous les acteurs de la filière soja que l’exercice de la profession d’acheteur ou d’exportateur de soja (conventionnel et biologique) et ses produits dérivés est subordonnée à l’obtention d’un agrément.

Ainsi, ce document important dans la commercialisation du soja au Togo, est délivré par le Secrétaire Exécutif du Comité de Coordination de la Filière Soja (SE-CCFS). Pour la circonstance, les dossiers de demande d’agrément sont déposés au siège du Conseil Interprofessionnel de la Filière Soja au Togo (CIFS-Togo) pour transmission au CCFS.

« Par conséquent, tous les acteurs sont conviés au respect des dispositions réglementaires et à notifier au SE-CCFS, tout obstacle qui pourrait survenir au cours du processus d’obtention des agréments ou dans l’exercice de leurs activités », alerte les ministres Antoine Lekpa Gbegbeni et son collègue Kodjo Adedze.

Par ailleurs, les acteurs sont invités à prendre contact avec le SE-CCFS au +228 22225612 ou par courriel : [email protected], pour des informations complémentaires.

Lire aussi: recherche des entreprises pour aménager plus de 8 000 hectares de terres agricoles

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *