Togo : un colloque sur la place de la paix dans le processus de développement à Lomé

La paix et le développement sont deux sujets intrinsèquement liés. Ils intéressent le laboratoire de recherches en art, culture et…

Parredaction Catégorie international Société le 14 décembre 2021


La paix et le développement sont deux sujets intrinsèquement liés. Ils intéressent le laboratoire de recherches en art, culture et développement (IRES-RDEC). Pour y mettre un accent particulier et établir clairement le lien, un colloque international de deux jours de colloque est organisé à Lomé depuis ce lundi.

Le thème principal de ce colloque qui réunit les experts et chercheurs est intitulé comme suit : « culture de la paix et développement dans l’espace CEDEAO ».

La paix au service du développement

Togo : un colloque sur la place de la paix dans le processus de développement à LoméLes spécialistes de cette question y réfléchissent ainsi que les chercheurs. Ces derniers analyseront les impacts des conflits dans la sous-région pour faire les recommandations pour la consolidation de la paix et le développement.

En effet, l’Afrique de l’ouest est, depuis quelques jours, en proie à des conflits communautaires, l’extrémisme violent, au terrorisme. Etant des lexiques qui sont au cœur des enjeux actuels, ce colloque va permettre à travers des réflexions de faire de l’espace CEDEAO un havre de paix, gage de tout développement harmonieux et durable.

C’est ce qu’a souligné le président du comité d’organisation et directeur de l’INMAAC à l’Université d’Abomey Calavi au Bénin, Prof Didier Marcel Houenoude, « l’idée, c’est de réunir, donc, des universitaires, des chercheurs qui vont parler des différentes expériences de leurs recherches sur les questions de la culture et de la paix. Nous, c’est de trouver des solutions, des approches beaucoup plus basées sur la culture de la paix ».

La paix urge…

L’épineuse question de la paix interpelle et mobilise les attentions. Pour le Kossi Gbényo Lamadokou, Ministre de la culture et du tourisme, « C’est ici le lieu, en tant que citoyen de la communauté, d’exprimer notre fierté et notre admiration au chef de l’Etat pour ses nombreuses initiatives et actions en faveur de la paix dans la sous-région qui connait depuis une dizaine d’année des méfaits du terrorisme, du djihadisme et de l’extrémisme violent. »

FTogo : un colloque sur la place de la paix dans le processus de développement à Loméaisant allusion aux derniers développements de l’actualité sécuritaire de la sous-région, le ministre Lamadokou a rappelé la nécessité d’une synergie d’actions et de coopération de haut niveau dont « devront faire preuve nos Etats ainsi que nos populations afin d’arriver à bout de ces groupes qui sèment la terreur partout et n’épargne aucun pays, ni aucune communauté. »

Ces développements rappellent également aux uns et aux autres « les ambitions des pères fondateurs de la CEDEAO », a-t-il appuyé.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.