mercredi, septembre 22, 2021


Togo/gestion foncière : des organisations s’approprient le code foncier et domanial

Les rideaux sont tombés, vendredi, sur un atelier de formation sur le code foncier du Togo et domanial togolais. Tenue…



Les rideaux sont tombés, vendredi, sur un atelier de formation sur le code foncier du Togo et domanial togolais. Tenue à Kpalimé, dans la préfecture de Kloto, la rencontre a été initiée par la Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau (CGLTE-Togo).

Au total 14 organisations membres de la CGLTE-Togo ont pris part à cet atelier de formation. Lequel atelier a bénéficié du soutien financier du Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD)-Terre Solidaire.

Le code foncier du Togo au cœur des échanges

En effet, la CGLTE-Togo mène diverses actions de sensibilisation et de plaidoyer sur le code foncier du Togo. L’atelier d’appropriation et d’analyse sur le code foncier et domanial s’inscrit donc dans le processus de renforcement des capacités de ses membres.

D’une façon générale, la rencontre avait pour objectif de poursuivre l’approfondissement des discussions sur le foncier. Spécifiquement, le but de la CGLTE-Togo est d’amener les participants à s’approprier le nouveau Code Foncier Togo et Domanial (CFD).

En effet, la loi N°2018-005 portant CFD a été votée par l’Assemblée Nationale, le 5 juin 2018 et promulguée le 14 juin 2018.

Rappel des principes des Directives Volontaires des régimes fonciers

La rencontre d’appropriation et d’analyse sur le CFD est une occasion pour la CGLTE de rappeler les principes des Directives Volontaires (DV) des régimes fonciers. Il s’agissait aussi de poursuivre le plaidoyer pour la mise en place d’une plateforme multi-acteurs pour une gouvernance foncière responsable au Togo.

A terme, les différents acteurs auront à élaborer une feuille de route pour la plateforme nationale de la CGLTE. Il faut noter que d’autres sujets ont meublé les travaux de la rencontre. Il s’agit, d’une part, de la sécurisation foncière des communautés. D’autre part, les participants ont discuté du rôle et la contribution de la CGLTE dans la gouvernance foncière au Togo.

En rappel, la CGLTE est une organisation de la sous-région ouest africaine. Son objectif global est d’influencer les politiques et les textes législatifs en cours d’élaboration sur le code foncier du Togo, l’eau, les ressources et les semences.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *