JIF 2021: Le Conseil National du Patronat du Togo a célébré les femmes

Le CNP Togo (Conseil National du Patronat du Togo) a donné sa touche à la célébration de la journée internationale…

Parredaction Catégorie Dossiers le 9 mars 2021 Étiquettes : , , , , , ,

Le CNP Togo (Conseil National du Patronat du Togo) a donné sa touche à la célébration de la journée internationale de la femme (JIF) édition 2021. Il n’a pas été du reste avec des initiatives de part et d’autre pour honorer les femmes. Pour cette célébration, le CNP Togo a organisé une rencontre d’échange (pour la première fois) le 8 mars 2021 dans l’enceinte de son nouveau siège sis à Lomé.

« Le numérique, levier de l’entrepreneuriat féminin au service du développement », c’est autour de ce thème que le CNP Togo a célébré la gent féminine à l’occasion de l’édition 2021 de la JIF.

Une commémoration significative au sein du CNP TOGO

Le CNP Togo a l’image des organisations internationales a pris sur elle d’organiser, pour la première fois, la célébration de la journée du 08 mars. A l’occasion de cet événement, Maître Sylvia Aquereburu, membre du bureau du conseil d’administration du CNP Togo a dans son allocution, donné les motivations du patronat.

D’une part, « nous célébrons le 08 mars comme la journée de réaffirmation de l’équité genre » a déclaré Maître Sylvia Aquereburu avant de rappeler que cette date est retenue pour « informer, interpeller, sensibiliser les citoyens sur les inégalités et les discriminations que vivent encore les femmes de nos jours ».

D’autre part, le patronat estime que « le secteur privé se compose, comme l’ensemble de la société, ici comme ailleurs, partout dans le monde, des hommes et des femmes. Il ne saurait en être autrement que le regroupement des employeurs prenne fait et cause pour la gent féminine ».

Elle poursuit son allocution en ces termes : « au Togo, les femmes ont toujours joué un rôle majeur dans la vie familiale, publique, économique et sociale. Comme le dirait quelqu’un : les femmes ont toujours su tenir leur rang ». Ce sont bien là les raisons qui sous-tendent la célébration du 8 mars par le patronat du Togo pour la défense des droits des femmes.

Une activité en forme de plaidoyer

Outre la rencontre d’échange qui a permis à une centaine de femmes du secteur privé d’être entretenu sur le thème de la célébration, le patronat a initié une démonstration de football féminin. Dans l’optique de faire découvrir des passionnées du football et briser les stéréotypes selon lesquels le sport est l’apanage des hommes, la célébration a été clôturée par une rencontre de football entre deux formations féminines de la capitale togolaise (Lomé).

En un temps record de 10 minutes, la formation du patronat vêtue de blanc a croisé les crampons avec celle des Amis du monde (l’un des anciens clubs de football féminin du Togo) habillé en orange. C’est en présence des femmes, des hommes de média, Tamegnon Coami Sedolo (président du CNP Togo), les membres du CNP Togo et autres personnalités que le match de football féminin s’est déroulé sur l’aire de jeu aménagé pour la circonstance dans l’enceinte du siège du patronat.

Au terme du temps imparti, c’est un score d’un but partout qui a couronné les gestes techniques appréciés par le public présent. Il est à rappeler que c’est l’équipe des Amis du monde qui a ouvert le score sur une action de Azinogo Akouvi avant que Sama Koudjoukalo Abidé n’égalise pour le patronat.

Cette célébration de la journée du 8 mars par le patronat togolais vient s’inscrire sur la liste de nombreuses manifestations organisées au Togo pour marquer la JIF. L’on espère que cette initiative du CNP Togo pourra relancer le débat de la pratique du sport par les femmes.

Lire aussi / JIF 2021 : les femmes de SIGMA Corporation marque d’un sceau la journée du 8 mars

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *