vendredi, septembre 24, 2021


CNGR au Togo durcit le ton et passe à une vitesse supérieure

La CNGR au Togo durcit le ton. Le gouvernement passe à une vitesse supérieure après l’augmentation des cas de Covid-19…

Parredaction Catégorie Santé le 21 août 2020 Étiquettes : , , ,


La CNGR au Togo durcit le ton. Le gouvernement passe à une vitesse supérieure après l’augmentation des cas de Covid-19 dans le pays. Il annonce de nouvelles mesures préventives contre la propagation du virus dans le pays.

La CNGR au Togo note une augmentation des cas

Selon le coordinateur de la coordination CNGR au Togo, Colonel Djibril, trois (03) villes notamment Assoli, Tchaoudjo et kozah sont devenus de véritable foyers de contaminations.

Cette augmentation s’explique par beaucoup de facteurs selon le conseil scientifique de lutte contre la pandémie.

Selon le Colonel Djibril, « actuellement, Tchaoudjo est en tête avec plus 100 cas contre plus de 50 cas à Assoli ; et la préfecture de la Kozah avec 43 cas », dû essentiellement aux mouvements des voyageurs clandestins et à des fêtes traditionnelles.

Pour la CNGR au Togo, il est opportun de prendre des mesures idoines pour lutter efficacement contre cette maladie surtout en période de fêtes traditionnelle par un bouclage systématique une semaine avant et une semaine après dans les préfectures ciblées ainsi la mise sous l’éteignoir les bars dans les localités concernées.

C’est en présence de l’ambassadeur et le chef de la Délégation de l’Union européenne que les nouvelles dispositions de lutte contre le covid-19 ont été prises.

Les causes selon le gouvernement : relâchement, fêtes clandestines…

Expliquant la hausse soudaine des cas, le conseil scientifique estime que cela est dû au « relâchement, à la baisse de la vigilance et le non-respect des mesures barrières qui ont été proposées par le Gouvernement ainsi que l’organisation de fêtes traditionnelles clandestines qui ont entraîné quelques foyers épidémiques ».

« Il faut respecter les mesures qui sont déjà prises », a insisté le ministre de l’administration territoriale qui a évoqué le cas des bars et autres lieux de loisirs qui ne respectent toujours pas les mesures barrières.

Le gouvernement appelle également les Chefs traditionnels, à laisser tomber les célébrations clandestines des fêtes traditionnelles cette année, pour préserver la santé de tous. Des décisions pourraient être annoncées dans les prochains jours, a-t-on appris.

A la date d’hier 20 août 2020, le Togo compte vingt-deux (22) des 635 personnes testées positives portant le nombre total de cas positifs à 1212. Trois guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 878. Le nombre de décès reste inchangé à 27. Le nombre de cas actifs est de 307. Un total de 55741 tests de laboratoire ont été effectués sur toute l’étendue du territoire national.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *