Togo : la CNDH s’engage à corriger cette inégalité

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) vole au secours des prisonniers du Togo à travers des actions humanitaires….

Parredaction Catégorie Santé le 17 décembre 2021 Étiquettes : , ,


La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) vole au secours des prisonniers du Togo à travers des actions humanitaires. L’initiative a démarré, ce jeudi 16 décembre 2021, à la prison civile de Lomé.

L’institution de promotion et de protection des droits de l’Homme au Togo entend matérialiser cet article 3 de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée le 10 décembre 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies : « Tout individu a droit à la vie… »

Et c’est dans le cadre de la célébration de cette date que la CNDH a organisé des consultations gratuites et offert des médicaments aux détenus de la maison d’arrêt de Lomé.

Les moyens déployés par la CNDH

Togo : la CNDH s’engage à corriger cette inégalitéReconnaissant l’inégalité qu’on peut avoir dans l’accès aux soins de santé, surtout dans certaines situations particulières comme la détention en prison, la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a mobilisé, grâce à ses partenaires, des médecins pour cette opération.

C’est ce qu’a précisé Me Lionel Sanvee, Vice-président de la CNDH, « AIMES-AFRIQUE, SOS DOCTEUR TV, DEDI PHARMA et SOTOMED nous ont appuyé. Nous avons mobilisé un certain nombre de médecins ». Il a, par la suite, détaillé les ressources humaines prévues à cet effet : « Nous aurons précisément quatre médecins généralistes pour regarder les pathologies d’ordre général, nous aurons trois gynécologues pour les détenus femmes et nous avons aussi trois médecins dermato. Il y a la possibilité de se faire consulter pour les problèmes de stomatologie ».

Aussi, ces consultations gratuites organisées par la Commission nationale des droits de l’homme toucheront environ 300 détenus.

Lire aussi : Togo : la CNDH poursuit sa mission de sensibilisation sur les libertés individuelles et collectives

Des médicaments aussi offerts

Togo : la CNDH s’engage à corriger cette inégalitéToujours dans cette même logique, la CNDH a offert à l’administration pénitentiaire de Lomé un important lot de médicaments de première nécessité. Ce geste humanitaire de l’institution des droits de l’Homme répond, selon le Directeur de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion de la prison civile de Lomé, aux besoins de santé des détenus.

« Nous sommes à la période de pandémie d’abord et ensuite, nous sommes dans une prison. Les besoins de santé sont très importants. C’est une satisfaction générale que nous ressentons vis-à-vis de cette visite », a déclaré Akibou Idrissou.

Rappelons que la CNDH s’engage, par ailleurs, à prendre en charge les ordonnances qui seront prescrites au cours de ces consultations, lesquelles seront étendues aux autres détenus des prisons du Togo.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.