dimanche, octobre 17, 2021


Climat, Covid-19, Sahel : Faure Gnassingbé en discute à Nouakchott avec El Ghazouani

Dans un communiqué de presse rendu public ce 13 octobre 2021, la présidence de la République du Togo annonce la…

Parredaction Catégorie international le 13 octobre 2021 Étiquettes : , , , ,


Dans un communiqué de presse rendu public ce 13 octobre 2021, la présidence de la République du Togo annonce la visite d’amitié et de travail de Faure Gnassingbé à Nouakchott en République Islamique de Mauritanie.

Mohamed Cheikh Ould Ghazouani, le President mauritanienLa visite des 13 et 14 octobre 2021 du chef de l’Etat togolais fait suite à l’invitation de son homologue mauritanien, SEM . Elle s’inscrit dans la volonté politique des deux chefs d’Etat de consolider leurs relations et de discuter des questions urgentes de l’heure.

Faure Gnassingbé renforce ses relations

Faure Essozimna Gnassingbé Au cours de cette visite, les deux dirigeants de l’Afrique de l’ouest notamment Faure Gnassingbé et El Ghazouani « vont passer en revue afin de les renforcer davantage les excellentes relations de coopération entre la Mauritanie et le Togo », indique le communiqué de la présidence. L’occasion permettra aux deux présidents d’aborder des questions sous régionales, continentales et internationales d’intérêt commun. Ceci lors de leurs entretiens en tête-à-tête.

Outre cela, Faure Gnassingbé et El Ghazouani auront également une séance de travail élargie aux membres de leurs délégations pour plancher sur le changement climatique et la crise sanitaire liée à la Covid-19. Un accent particulier sera mis sur l’urgence de mise à disposition des pays africains des vaccins pour combattre la pandémie et de la nécessité de l’annulation de leur dette en vue de renforcer leurs économies.

La paix dans le Sahel

Faure Essozimna Gnassingbé Selon le même communiqué, les Présidents togolais et mauritanien évoqueront dans le cadre de la coopération sous-régionale et internationale, des questions relatives à la consolidation de la paix, de la sécurité et la lutte contre la violence dans le Sahel.

En effet, à l’occasion de la rentrée diplomatique 2021-2022 le 27 septembre dernier à Lomé, les autorités togolaises avaient présenté la stratégie du pays pour la consolidation de la paix à l’international, en particulier au Sahel. Dans la foulée, Prof. Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, avait déclaré que « Face à la montée du terrorisme en Afrique de l’Ouest, le Togo a fait le choix lucide de travailler au maintien de la paix et de la sécurité au plan national, tout en étant dans l’action au niveau régional et particulièrement dans le Sahel. Sauver le Sahel, c’est sauver la région du golfe de Guinée et de l’Afrique de l’Ouest ».

Prof. Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères du TogoDe ce fait, cette visite du président Faure Gnassingbé vient confirmer l’engagement du Togo à jouer sa partition pour une lutte régionale contre le terrorisme. Aussi, faut-il le préciser que la stratégie des autorités togolaises est basée sur quatre axes fondamentaux à savoir la participation à la coopération multilatérale au service de la stabilité régionale et interrégionale, l’exportation de la vision togolaise de la paix, le soutien aux processus de normalisation politique, de transition démocratique et efforts de réconciliation nationale par l’entremise de la médiation et l’appui à une gouvernance responsable pour plus d’inclusion sociale et politique dans les États de la région.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *