Togo : Cina Lawson dévoile les ambitions du gouvernement autour d’Equiano

Près de deux semaines après la cérémonie d’atterrissage du câble sous-marin Equiano de Google, on en sait désormais un peu…



Près de deux semaines après la cérémonie d’atterrissage du câble sous-marin Equiano de Google, on en sait désormais un peu plus sur les tenants et les aboutissants du projet pour le Gouvernement togolais. En effet, Cina Lawson, ministre de l’économie numérique et de la transformation digitale est revenue en détail sur les ambitions du gouvernement togolais dans une interview accordée au média économique Quartz.

Mobilisation financière pour déployer la fibre optique 

Comment le Togo se positionne comme hub digital sous-régionalDans le cadre du projet Equiano, le gouvernement veut assurer le déploiement stratégique de la fibre optique à travers tout le Togo via le réseau électrique, pour diminuer les coûts de déploiement. Pour mettre en œuvre le projet, la ministre indique que l’exécutif togolais  table sur la mobilisation de 300 millions de dollars auprès de bailleurs de fonds internationaux.

“Notre stratégie peu coûteuse consiste à déployer une infrastructure de fibre optique sur les lignes électriques. L’un des coûts du déploiement de la fibre est de creuser le sol et d’enterrer profondément le câble. Au lieu de faire cela, nous allons déployer les câbles sur les poteaux qui accueillent les lignes électriques. Imaginez que vous disiez à un habitant que vous allez lui offrir l’internet haut débit avec son électricité à des prix abordables”, a expliqué Cina Lawson à Quartz Africa

Rappelons que depuis janvier 2021, un nouveau décret adopté par le gouvernement oblige les entreprises chargées de nouveaux chantiers de BTP à déployer systématiquement, à leurs frais, la fibre optique.

Equiano et la stratégie d’infrastructures numériques

Togo : Cina Lawson dévoile les ambitions du gouvernement autour d’EquianoCina Lawson a présenté en détail le processus de mise en œuvre de la stratégie. On apprend donc que la joint-venture Csquared Woezon, créée entre la Société d’Infrastructures Numériques (SIN-détenue à 100%) et Csquared (détenu par Google, la SFI, le sud-africain Convergent Partners et le japonais Mitsui), et qui a en charge la gestion de la station d’atterrissement du câble sous-marin Equiano, s’occupera également de déployer la fibre optique sur les lignes électriques à haute tension intérieures (438 km) de la Communauté électrique du Bénin (CEB) et celles qui relient le Togo à ses pays voisins, notamment le Ghana, le Burkina Faso et le Bénin (1000 km).

“La JV gérera également le réseau eGouv. Dans notre capitale, Lomé, nous avons connecté 560 bâtiments publics, dont l’université de Lomé, à la fibre optique”, informe Cina Lawson. Il s’agit d’un réseau dont la mise en place avait été financée par la Chine.

“Le Togo compte environ 1,2 million de foyers. Si nous déployons notre plan, au moins 500 000 foyers et 50 000 entreprises seront connectés aux réseaux de fibre optique. Je parle donc d’une vision qui transformera tout le Togo”, s’enthousiasme la ministre.

 

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.