Des cas de Choléra détectés au sud du Togo

De nouveaux cas de Choléra ont été détectés au sud du Togo. L’information émane du ministre chargé de la santé…

Parredaction Catégorie Santé le 10 novembre 2021 Étiquettes :


De nouveaux cas de Choléra ont été détectés au sud du Togo. L’information émane du ministre chargé de la santé et de l’hygiène publique.

Des cas de Choléra détectés au sud du TogoEn effet, deux (2) cas ont été détectés dans la Commune des Lacs 2 (Région maritime) en ce début de semaine.

Maladie grave et mortelle, le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par le bacille Vibrio cholerae. Il reste à l’échelle mondiale une menace pour la santé publique et un indicateur de l’absence d’équité et d’un développement social insuffisant. Les épidémies de Choléra sévissent le plus souvent, dans les périodes de fortes pluies.

Des dispositions idoines prises pour circonscrire cette urgence de santé publique

Depuis que ces cas ont été enregistrés, le ministère de la santé a tenu à rassurer la population que des dispositions idoines ont été rapidement prises pour circonscrire cette urgence de santé publique.

Les populations environnantes sont appelées à la vigilance accrue et à l’adoption des mesures d’hygiène adéquates.

Prévention et lutte contre le choléra

Des cas de Choléra détectés au sud du TogoUne démarche portant sur plusieurs fronts est essentielle pour combattre le choléra et faire baisser la mortalité. Les mesures utilisées associent la surveillance, l’amélioration de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène, la mobilisation sociale, le traitement de la maladie et les vaccins anticholériques oraux.

Au Togo, la formule simple pour prévenir et lutter contre cette maladie est de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, bien protéger les aliments contre les mouches et la poussière, laver correctement les fruits et légumes avant de les consommer”.

Par ailleurs, toute personne faisant une diarrhée liquide abondante associée ou non à des vomissements doit être conduite au centre de santé le plus proche pour une prise en charge adéquate, recommande-le ministère de la santé.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.