Togo / CHAN 2020 : Les éperviers locaux prêts pour la compétition ?

Les éperviers locaux continuent leur préparation pour la CHAN 2020 en alignant les matchs amicaux. Le sélectionneur Abalo Dosseh était…

Parredaction Catégorie Sport le 4 janvier 2021 Étiquettes : , , , , , ,

Les éperviers locaux continuent leur préparation pour la CHAN 2020 en alignant les matchs amicaux. Le sélectionneur Abalo Dosseh était en conférence de presse virtuelle ce samedi 2 janvier. Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la participation du Togo au Championnat d’Afrique des nations de football qui se disputera au Cameroun.

Si de manière générale, l’équipe semble prendre des poils de la bête, l’essentiel à retenir est son inquiétude sur l’absence de certains ténors qui ont contribué à la qualification du Togo.

Des absences importantes à la CHAN 2020

La sélection nationale A’ est dans sa dernière ligne droite des préparatifs de la prochaine phase finale du CHAN 2020. Cependant plusieurs joueurs-clés qui ont été des artisans de cette qualification ne seront pas du voyage. C’est le cas du buteur de l’Association sportive des chauffeurs de la Kozah (ASCK) décédé en juin 2020 à 25 ans suite à une courte maladie. « La disparition de Kossi Edem Koudagba nous a tous affecté. On sait que c’est un très bon joueur. Il a contribué beaucoup à cette qualification » a déclaré le coach des éperviers.

Le Togo ayant arrêté son championnat, les défenseurs centraux Klousseh Agbozo et Amah Tchoutchoui ont quitté le Togo pour d’autres cieux. Ils se sont engagés respectivement avec l’Olympique de Beja en Tunisie et avec le FC Nouadhibou en Mauritanie. Par voie de conséquence, ils ne pourront plus faire le voyage du Cameroun à l’occasion de la CHAN 2020.

« C’est difficile à avaler, mais on ne peut pas l’empêcher puisque les joueurs n’avaient pas de compétition. Ils ont besoin de ça pour vivre, ils ont eu l’opportunité et ils sont partis », a reconnu Abalo Dosseh. « Aujourd’hui, on a beaucoup de difficultés dans ces domaines pour vraiment les remplacer », a-t-il précisé

Une préparation mitigée

Malgré ces absences, la préparation des joueurs disponibles va bon train. La seconde session de préparation qui a duré du 16 au 30 décembre a été plutôt satisfaisante avec deux matchs amicaux. Un premier match face à l’entente 2 et un second contre les Ghanéens de WAFA SC.

Ainsi Les jaunes et bleus de Kodjoviakopé ont tenu en échec les joueurs d’Abalo Dosseh, (0 – 0) à la fin des temps réglementaires. Le second a plutôt tourné à l’avantage des Éperviers locaux qui se sont imposé (2 – 0) face aux Ghanéens. « Il y a une progression dans le jeu et j’espère qu’elle va continuer », a déclaré l’adjoint de Claude le Roy. Le coach a aussi laissé entendre qu’il avait « confiance » en l’effectif dont il dispose actuellement sous la main.

Rappelons que le Togo, à cette CHAN 2020, se trouve dans le groupe C en compagnie du Maroc, le Rwanda et l’Ouganda.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *