Chambre des métiers: des artisans du Togo outillés sur l’entrepreneuriat

Les artisans du Togo ont bénéficié d’une formation du ministère de l’artisanat. Le métier d’artisan au Togo reste encore à…

Parredaction Catégorie Dossiers le 11 décembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

Les artisans du Togo ont bénéficié d’une formation du ministère de l’artisanat. Le métier d’artisan au Togo reste encore à une étape primaire sur le plan de la gestion de leurs activités. Afin de permettre donc aux artisans de quitter le niveau d’atelier à celui d’entreprise, une formation de trois jours (03) a été organisée par le ministère de tutelle.

Cette formation primordiale qui a débuté le 10 décembre permettra de former 321 artisans de la Chambre des Artisans du Togo.

Une formation de structuration des artisans du Togo

Ils s’agit des artisans du Togo inscrits à la chambre régionale de métiers de Lomé, responsables d’ateliers ou presque. Un niveau au-delà duquel ils n’ont jamais eu la chance d’accéder, faute de véritables outils de gestion et de management d’entreprise. Cette formation est donc organisée avec le soutien du FAIEJ (Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes). Les responsables du FAIEJ ont opté pour une structuration de ce secteur afin de leur permettre d’atteindre un niveau donné.

« Effectivement les artisans ont déjà jeté les bases et maintenant il est question de structurer les entreprises pourqu’ils s’inscrivent dans la durabilité » a déclaré Dodzi AFOKPA, Chargé d’appui conseil au FAIEJ. « Non seulement ils seront renforcés sur les notions de base sur me modèle économique, mais aussi cela permettra de renforcer plusieurs activités. Ces artisans du Togo seront également outillés sur les techniques de marketing qui leur permettra d’avantage de renforcer leurs activités, d’agrandir et d’aller vers la croissance de leur entreprise », a-t-il indiqué

Un secteur clé du secteur informel

Le secteur artisanal au Togo a progressivement pris de l’élan dans une économie en plein essor. La mise en place du Programme National du développement (PND) prend en compte le corps des artisans du Togo; ce corps de métier qui représente près de 18% du PIB national.

Ainsi, rattacher l’éducation et l’artisanat permettra à ouvrir une voie plus conséquente dans la création d’entreprise et à revitaliser le secteur privé. Ce secteur qui occupe une place plus que primordial dans le Plan National de Développement joue un rôle de partenaire stratégique et privilégié. Ce partenariat public privé est une clé pour l’émergence tant souhaité du pays.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *