A Lomé, la CEDEAO lance un comité pour faciliter les échanges commerciaux régionaux

La commission de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest devrait procéder, ce 23 février à Lomé, au lancement de…

Parredaction Catégorie Economie Politique le 22 février 2022 Étiquettes : , ,


La commission de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest devrait procéder, ce 23 février à Lomé, au lancement de son Comité régional de Facilitation des Échanges (CRFE). Dans cette perspective, des travaux se déroulent depuis ce lundi dans la capitale togolaise. Le comité lancé, une première réunion devrait aussitôt se tenir pour poser les bases de son opérationnalisation.

Simplifier les échanges commerciaux internes et externes de la communauté

A Lomé, la CEDEAO lance un comité pour faciliter les échanges commerciaux régionauxInstitué par la quatre-vingt-sixième session conseil des ministres de la CEDEAO, tenue les 16 et 17 juin 2018 à Accra au Ghana, ce comité aura pour principales prérogatives de de fournir des recommandations consultatives à la Commission de la Cedeao sur la mise en œuvre des instruments associés à la simplification des échanges commerciaux internes et externes de la région. Ces recommandations devront notamment concerner l’exploitation, l’importation et le transit à l’intérieur et à l’extérieur de l’espace communautaire.

“Ce comité sera modelé sur les arrangements institutionnels des autres communautés économiques régionales (CRE) et agira comme un parapluie régional sous lequel la coordination, la collaboration et la mise en œuvre des différentes réformes de facilitation des échanges seront entreprises”, informe la version en ligne du quotidien national Togo Presse.

Le Togo résolument engagé pour la facilitation des échanges commerciaux et l’intégration régional

A Lomé, la CEDEAO lance un comité pour faciliter les échanges commerciaux régionauxPour Kodzo Adedze, ministre togolais chargé du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux, le lancement du comité marque une étape décisive dans le renforcement de l’intégration commerciale dans l’espace CEDEAO. En outre, le ministre ne s’est pas privé de rappeler les efforts consentis par son pays dans le cadre de la facilitation des échanges commerciaux au sein du marché communautaire.

En effet, selon Kodzo Adedze, le Togo a déjà pris les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de l’Accord de Facilitation des Echanges (AFE). Le pays a entre autres, déposé son instrument d’acceptation de l’Accord en octobre 2015 et a créé par décret présidentiel le Comité National de la Facilitation des Échanges (CNFE) en 2016. Depuis lors, l’Etat togolais a également procédé à la catégorisation des 36 mesures de l’accord sur la facilitation des échanges.

Klétus Situ

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.