Economie : du nouveau pour la campagne de commercialisation 2021-2022 du soja

La campagne de commercialisation 2021-2022 du soja est en cours au Togo. Pour cette année, plusieurs mesures innovantes ont été…

Parredaction Catégorie Economie le 20 octobre 2021 Étiquettes :


La campagne de commercialisation 2021-2022 du soja est en cours au Togo. Pour cette année, plusieurs mesures innovantes ont été prises par le Comité Interprofessionnel de la Filière Soja au Togo, (CIFST). C’est ce qu’a fait savoir le président du CIFST, Innocent Kadzakadé au lancement officiel de la campagne.

Ces innovations introduites pour cette campagne de commercialisation 2021-2022 du Soja, vont permettre de suivre effacement le processus d’achat. Ceci, afin de garantir une meilleure rentabilité aux producteurs.

Campagne de commercialisation 2021-2022 du soja, les nouvelles dispositions

L’une des innovations phares est la fixation stricte du prix d’achat du kilogramme à 205 F CFA contre 185F CFA au cours de la compagne passée. « Aucun commerçant ou exportateur ne pourra prendre une graine de soja sur toute l’étendue du territoire togolais, en dessous de ce prix », prévient le président du CIFST, Innocent Kadzakadé.

Aussi, 50% du soja togolais sera exporté et 50% autre sera réservé pour la transformation locale. C’est la décision prise par le comité pour cette campagne de commercialisation 2021-2022 du soja. Dans ce sens, informe le CIFST, une application est disponible pour tracer et suivre la graine du soja depuis le lieu de production jusqu’au port de Lomé.

Economie : du nouveau pour la campagne de commercialisation 2021-2022 du sojaIl faut préciser que le Togo est reconnu pour l’exportation de ses graines de Soja bio vers l’extérieur notamment l’Union Européenne. Ainsi, pour cette campagne, deux postes de contrôle notamment Djéréhoué (Atakpamé) et de Lilicopé (Tsévié) ont été mis en place. Objectif, éviter que les graines de soja bio se mélange aux autres graines.

Campagne de commercialisation 2021-2022 du soja, les ambitions du CIFST

« Dans le souci de conserver la place qu’occupe le Togo dans le monde en ce qui concerne l’exportation du soja biologique, il est autorisé à l’équipe des acheteurs de suivre le cheminement afin d’éviter toute contamination ». C’est ce qu’a fait comprendre Innocent Kadzakadé, le 16 octobre dernier face à la presse.

Pour cette nouvelle campagne d’achat des graines de soja togolais, le CIFST rêve grand. Au total, deux cent cinquante mille (250.000) tonnes de soja vont être commercialisées contre 150.000 la campagne passée.

Le CIFST ambitionne dans le futur, 300.000 à 500.000 tonnes afin de combler les demandes de ses partenaires (l’Union Européenne, la Chine et l’Inde). Ainsi, la structure entend accroître la production du soja.

Lire aussi: Commercialisation du soja au Togo : des mesures idoines pour la réussite de la campagne 2021-2022

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.