Budget du 5ème RGPH : le gouvernement sollicite la contribution des partenaires

La population exacte du Togo sera connue en 2021. Ceci, à travers le 5ème RGPH (recensement général de la population…


[bsa_pro_ad_space id=4]

La population exacte du Togo sera connue en 2021. Ceci, à travers le 5ème RGPH (recensement général de la population et de l’habitat). L’annonce a été faite par le gouvernement et ses partenaires ce mardi 15 décembre à Lomé.

La signature du document du projet intervenue entre le Ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, et la Représentante résidente de l’UNFPA, Josiane Yaguibou, partenaire officiel du projet, lance officiellement l’opération.

Un appel à contribution pour le 5ème RGPH

Pour le ministre Sani Yaya, ce 5ème RGPH permettra de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et internationaux. Il permettra également de connaître la situation sociale de la population, y compris celle vulnérable, notamment les personnes vivant avec un handicap ainsi que les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et des différents mouvements de la population seront également appréciées.

Ainsi, poursuit-il, la stratégie de plaidoyer et de mise en place a permis de mobiliser déjà 40% du budget. « Je voudrais rappeler au regard des moyens financiers, humains et matériels requis, le financement de cette opération importante nécessite au-delà de la contribution de l’Etat, un accompagnement de l’ensemble des partenaires techniques et financiers. A cet effet, je lance un vibrant appel à tous les partenaires afin qu’ils contribuent à combler le gap de 60% », a-t-il indiqué.

Une mutualisation des ressources

Il y’a 10 ans, la population togolaise s’élevait à près de 7 millions. Ainsi, le gouvernement veut actualiser les données pour mieux prendre en compte les besoins actuels de ses populations. Une démarche qui, selon la Représentante résidente de l’UNFPA, Josiane Yaguibou, nécessite une mutualisation des énergies. « Le RGPH est une opération d’ordre national qui nécessite de toutes les parties prenantes, une fédération optimale des énergies et une mutualisation accrue des ressources afin de garantir sa réussite », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, le recensement sera financé à hauteur de 8.698.520.000 FCFA et est prévu pour novembre 2021. Les résultats devront servir d’outil de prise de décision de l’Etat en matière de développement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *