La Banque mondiale appuie la construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey

La construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey est sur de bonnes voies. La Banque mondiale est résolument engagée à accompagner le…

Parredaction Catégorie Société le 3 novembre 2021 Étiquettes : , ,


La construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey est sur de bonnes voies. La Banque mondiale est résolument engagée à accompagner le projet aux côtés du Togo et d’autres pays de la sous-région.

Le Président togolais Faure Gnassingbé et Monsieur Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’ouest et centrale, ont échangé sur les questions de développement socioéconomique du Togo et de la sous-région ainsi que l’appui de l’institution financière internationale pour leur mise en œuvre.

Un accord pour le financement d’un projet corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey

A la suite de leurs échanges, les deux personnalités ont procédé à la signature d’un accord de financement du projet régional corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey, présidée par le Chef de l’État.

La Banque mondiale appuie la construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-NiameyIl sera question de financé à hauteur de 120 millions de dollars US en vue de la réalisation de cet ambitieux projet sur une durée de cinq ans.

Les documents ont été paraphés, côté togolais par le ministre de l’Économie et des finances, Sani Yaya et pour la Banque mondiale par la Directrice des Opérations pour le Togo, la Côte d’Ivoire et la Guinée, Madame Coralie Gevers.

« C’est un acte qui démontre la solidarité du Togo avec les pays de l’hinterland. L’importance stratégique du projet c’est de contribuer au développement des relations économiques, faciliter la circulation des biens et des services, et par conséquent accélérer le développement de ces trois pays de la CEDEAO », a indiqué Monsieur Ousmane Diagana.

Le corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey pour améliorer la connectivité régionale

Cet ambitieux projet de construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey est porté par le Togo, le Burkina Faso et le Niger.

La Banque mondiale appuie la construction du corridor économique Lomé-Ouagadougou-NiameyLe projet vise à améliorer la connectivité régionale et le développement des infrastructures socio-économiques communautaires le long du corridor reliant ces trois pays.

Au Togo, ce projet est en phase le 3e axe du PND qui compte faire du pays un hub logistique, et de ses régions des pôles de développement socio-économique.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.