La BAD mobilise plus de 15 milliards USD pour le corridor Abidjan-Lagos

La bagatelle de 15,6 milliards USD ont été mobilisés par la Banque Africaine de Développement pour les travaux de construction…



La bagatelle de 15,6 milliards USD ont été mobilisés par la Banque Africaine de Développement pour les travaux de construction du corridor Abidjan-Lagos. L’opération a été réalisée à la mi-mars au cours d’un boardroom (salles de transactions) de l’African Investment Forum qui s’est déroulé le 16 mars 2022.

“Parmi les quarante-cinq transactions attendues, l’autoroute Abidjan-Lagos a suscité l’appétence des investisseurs privés, publics et institutionnels”, a indiqué l’institution bancaire.

Le corridor Abidjan-Lagos, un projet majeur d’intégration régionale

La BAD mobilise plus de 15 milliards USD pour le corridor Abidjan-LagosCe financement, plus de 9,2 milliards FCFA, va permettre l’accélération du projet d’autoroute du corridor Abidjan-Lagos, essentiel pour l’intégration économique et régionale en Afrique de l’Ouest. Cette autoroute longue de 1081 kilomètres, et qui partira de Bingerville, dans la banlieue Est d’Abidjan, pour se terminer à Mile 2 (Eric Moore) à Lagos, traversera cinq pays d’Afrique de l’Ouest – Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin et Nigéria.

“Le projet d’autoroute du corridor Abidjan-Lagos est le projet d’infrastructure le plus important en Afrique de l’Ouest, qui facilitera la libre circulation et le commerce dans la région”, a souligné dans son allocution en ouverture de l’opération, le Dr Akinwunmi A. Adesina, président du Groupe de la Banque Africaine de Développement.

Dans les détails et selon les indications de la Banque, trois tronçons sont prévus pour la construction de cette autoroute à deux fois trois voies : Abidjan (Côte d’Ivoire) – Takoradi (Ghana), 295 km ; Takoradi (Ghana) – Akanu (Ghana), 466 km et Noepe (Togo)- Cotonou (Bénin) Lagos (Nigeria), 320 km. Huit postes frontières seront également construits sur le corridor.

Le Togo, carrefour de corridor régionaux

La BAD mobilise plus de 15 milliards USD pour le corridor Abidjan-LagosPar ailleurs, notons qu’au corridor Abidjan-Lagos qui passe par le Togo, s’ajoute un autre projet régional d’autoroute de corridor, Lomé-Ouagadougou-Niamey. Ce dernier,  long de 1065 km, constitue un axe incontournable de la chaîne logistique du Togo, du Burkina Faso et du Niger.

Ainsi donc, ces deux axes routiers majeurs sont aujourd’hui des arguments de taille pour le Gouvernement Togolais qui ambitionne faire du pays un hub logistique régional incontournable.

 

Klétus Situ 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.