dimanche, octobre 17, 2021


Lésions précancéreuses du col de l’utérus : l’ATBEF organise une campagne de dépistage gratuit

L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) invite les femmes à prendre part à une consultation médicale importante pour leur…



L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) invite les femmes à prendre part à une consultation médicale importante pour leur santé. En effet, elle organise une campagne de dépistage gratuit des lésions précancéreuses du col de l’utérus.

Cette campagne de l’ATBEF se déroule à sa clinique principale au siège, dans le quartier Tokoin Gbonvié. Les consultations se font dans le respect strict des mesures barrières contre la Covid-19.

Santé vaginale, l’apport de l’ATBEF

L’ATBEF intervient dans le domaine de la Santé et des Droits en matière de Santé Sexuelle et de la Reproduction (SDSR), notamment chez les femmes. L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) œuvre au Togo depuis 1975.

Lésions précancéreuses du col de l’utérus : une campagne de dépistage gratuit organisé par l’ATBEF  L’ONG s’investit quotidiennement au côté du gouvernement dans la lutte contre la mortalité maternelle et infantile. Au Togo et même dans la sous-région, l’ATBEF est reconnu aujourd’hui comme le leader dans le cadre de la planification familiale.

Aussi, les campagnes de sensibilisations contre les avortements clandestins, les pratiques traditionnelles néfastes, les infestions vaginales et VIH/SIDA sont menées à l’échelle nationale. L’organisation d’une campagne de dépistage gratuit sur les lésions précancéreuses du col de l’utérus démontre une fois encore, la volonté de l’ATBEF d’aider les femmes à avoir une parfaite santé vaginale.

Dépister pour éviter ou limiter les dangers

Lésions précancéreuses du col de l’utérus : une campagne de dépistage gratuit organisé par l’ATBEF  Selon la plateforme française e-cancer, les lésions précancéreuses du col de l’utérus correspondent à des modifications des cellules de l’épithélium du col de l’utérus, autrement dit, du tissu qui le recouvre. Ces lésions, précisent les spécialistes, ont la particularité de pouvoir évoluer vers un cancer.

Se dépister à tant ou régulièrement permet de détecter ou non la présence des lésions précancéreuses. Il s’agit principalement de faire un examen anatomopathologique des cellules à la surface du col de l’utérus prélevées. Ce mécanisme est appelé « frottis cervico-utérins »

Il est vivement conseillé à toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans et ayant notamment des relations sexuelles de réaliser en moyenne tous les trois ans, un frottis cervico-utérins. Démarré ce mercredi, 29 septembre, le dépistage gratuit de l’ATBEF se poursuit jusqu’au 1er octobre 2021.

Lire aussi: ATBEF s’engage avec CH-I pour un accès aux soins au Togo

 

 

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *