dimanche, octobre 17, 2021


Assurance maladie universelle au Togo : les députés ont adopté le projet de loi

Les députés togolais ont adopté à l’unanimité, ce mardi 12 octobre 2021, le projet de loi instituant l’assurance maladie universelle…

Parredaction Catégorie Santé le 13 octobre 2021 Étiquettes : ,


Les députés togolais ont adopté à l’unanimité, ce mardi 12 octobre 2021, le projet de loi instituant l’assurance maladie universelle au Togo.

Séance plénière des députés pour voter le projet de loi instituant l'assurance maladie universelle au TogoCe nouveau projet de loi relative à l’assurance maladie universelle au Togo, répond à un principe social cardinal énoncé à l’article premier de la Constitution togolaise qui dispose que la République togolaise est un État de droit social.

Des soins de santé de qualité grâce à l’assurance maladie universelle au Togo

Cette nouvelle réforme adoptée garantit l’accès de toutes les couches de la population à des soins de santé de qualité, à travers un mécanisme de mutualisation des risques et de solidarité dans le financement.

« L’action publique, au-delà du renforcement de ses axes classiques, devrait davantage permettre à chaque citoyen de bénéficier ou de faire bénéficier à sa famille les soins dont ils ont besoin. À travers la couverture maladie universelle, il ne s’agit pas de créer un régime minimum pour les exclus, mais d’inclure les exclus dans la couverture de tous », explique Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

La réforme relative à l’assurance maladie universelle au Togo institue également un régime d’assistance médicale au profit des personnes se trouvant dans l’incapacité temporaire ou définitive de contribuer à l’assurance maladie obligatoire.

Aussi, assure-t-elle la prévention de la maladie par l’éducation sanitaire de la population.

Une avancée qui renforce l’inclusion et de l’harmonie sociale

Assurance maladie universelle au TogoCette nouvelle réforme instituant l’assurance maladie universelle au Togo s’inscrit dans la mise en œuvre de l’axe premier de la feuille de route du Gouvernement relatif au renforcement de l’inclusion et de l’harmonie sociale.

 

« Le présent projet de loi instituant l’assurance maladie universelle ambitionne non seulement de garantir l’exercice effectif du droit de se soigner, juridiquement affirmé dans les dispositions de l’article 34 de la Constitution qui proclament que ‘l’État reconnaît aux citoyens le droit à la santé. Il œuvre à le promouvoir’, mais aussi celui d’autoriser l’accès de tous à la même qualité de soin », a précisé la Présidente de l’Assemblée nationale.

Mamessilé Agba-Assih, ministre déléguée auprès du ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, chargée de l’accès universel aux soinsRappelons que cette septième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année, présidée par Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale, a vu la présence effective de Messieurs Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République ; Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social ; Mesdames Mamessilé Agba-Assih, ministre déléguée auprès du ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, chargée de l’accès universel aux soins, Myriam Dossou-d’Almeida, ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes en qualité de représentants du gouvernement.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *