Togo/Accès universel aux soins : bientôt une assurance maladie pour les personnes vulnérables

La loi sur l’assurance maladie universelle au Togo a été examiné par le gouvernement Mercredi 25 novembre en conseil des…


La loi sur l’assurance maladie universelle au Togo a été examiné par le gouvernement Mercredi 25 novembre en conseil des ministres. Celui ci était présidé par le président togolais Faure Gnassingbé. Le projet sur l’assurance maladie universelle au Togo a été présenté par la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins.

C’est un projet qui constitue l’une des promesses du chef de l’Etat visant à assurer la protection de ses populations à travers l’effectivité de l’accès universel aux soins pour tous.

Instituer un système cohérent et intégré d’assurance maladie

En effet, la mise en place, depuis 2012, du régime obligatoire d’assurance maladie géré par l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) facilite l’accès des agents publics et assimilés aux soins de santé essentiels et contribue à l’amélioration de leur bien-être économique et social. L’accès sera ainsi élargi à d’autres couches sociales.

Ainsi, afin de répondre à la volonté du Gouvernement de garantir un accès universel aux soins, le projet de loi, une fois adopté, permettra d’instituer un système cohérent et intégré d’assurance maladie universelle, stipule à l’issue des travaux, le communiqué sanctionnant le conseil des ministres.

Les bénéficiaires de l’assurance

Dans l’atteinte des objectifs de son projet social, le gouvernement ne cesse de multiplier des initiatives dans ce sens. Selon le communiqué, les bénéficiaires de l’assurance seront les agents du public et assimilés, les travailleurs régis par le code du travail. Seront aussi bénéficiaires, les acteurs de l’économie informelle et agricole, les indépendants, les bénéficiaires de pension et de rentes ainsi que les personnes indigentes, vulnérables ou démunies.

Au cours des travaux, la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins a, par ailleurs, annoncée la mise en place d’un programme de gratuité de la prise en charge de la femme enceinte au Togo. L’objectif pour le gouvernement est de réduire la mortalité maternelle et néonatale sur l’étendue du territoire.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *