samedi, septembre 25, 2021


Communautés : les femmes Elues Locales du Togo ont leur association

Pour jouer leur partition dans la construction des communes épanouies, les femmes conseillères municipales s’engagent. Elles ont créé une association…

Parredaction Catégorie Politique le 5 août 2020 Étiquettes : , , , , ,


Pour jouer leur partition dans la construction des communes épanouies, les femmes conseillères municipales s’engagent. Elles ont créé une association dénommée “Femmes Elues Locales du Togo” (FELT).

C’est une association apolitique à but non lucratif dénommée qui a vu le jour. Elle a tenu son Assemblée générale constitutive mardi 30 juin à Lomé.

Création et composition de l’Association Femmes Elues Locales du Togo

Association de femmes consciente du Togo, Femmes Elues Locales du Togo est un creuset pour la promotion du genre féminin.

C’est un canal par lequel les femmes qui occupent les postes importants au Togo s’affirment pour impacter leur épanouissement. Cette association vient confirmer la place de la femme dans la vie de nos Etats.

Il faut noter qu’elle est composée de sept membres. Le bureau exécutif de l’association a un mandat de quatre ans et est composé comme suit :

Présidente, Mme Messan Dédé Akpédjé, 1ère vice-présidente Bauny laly Barekoi, 2ème vice Atsou adjovi nyame, secretaire Bossou dansi essivi mimi, adjoint Tagba-djeri houmou, trésorière Alassi possibintou, adjoint Padakali pyalou.

Objectifs et missions de Femmes Elues Locales du Togo

Initiative des conseillères municipales, Femmes Elues Locales du Togo visent plusieurs objectifs. A savoir, la contribution à l’épanouissement des femmes élues locales, la défense des intérêts de ses membres, la promotion de l’équité-genre, la promotion du leadership féminin dans les collectivités locales ainsi que tous les secteurs d’activités.

Elles se donnent pour mission de constituer un cadre d’échanges. Par le renforcement de capacités, l’association entend outiller ses membres tout en créant des opportunités de partages. Elle s’engage, donc, à faire des femmes élues locales du Togo, des modèles de référence.

« Nous allons aussi mettre la lumière sur ces femmes audacieuses et déterminées à impacter en créant la surprise agréable dans le processus de la décentralisation. Nous allons œuvrer pour que l’équité genre soit respectée dans toutes les prises de décision dans nos communes.

Le travail bien fait de ce premier mandat pourra amener beaucoup d’autres femmes à se positionner pour les prochaines élections municipales », a laissé entendre la présidente du FELT.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *