vendredi, janvier 27, 2023


Togo : l’Assemblée Nationale fixe son budget pour l’année 2023

L’Assemblée nationale a voté son budget de l’année 2023, ce 18 octobre à l’hémicycle. Il sera intégré au budget général…

Parredaction Catégorie Finance le 20 octobre 2022 Étiquettes : ,


L’Assemblée nationale a voté son budget de l’année 2023, ce 18 octobre à l’hémicycle. Il sera intégré au budget général de l’État qui est actuellement en cours d’élaboration.

Les députés ont tenu, ce mardi, la deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année. C’est au cours de la séance qu’ils ont voté le budget, exercice 2023, de l’institution parlementaire.

Une session conforme aux normes prescrites

Togo : l'Assemblée Nationale fixe son budget pour l’année 2023Les travaux se sont déroulés à huit clos, sous la conduite de la présidente du parlement, Mme Yawa Djigbodi Tsègan. Cela est conforme aux dispositions de l’article 95 de la Constitution et 50 alinéas 2 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Le vote a été effectué selon les dispositions prévues dans l’article 17-1 du règlement intérieur qui énonce l’autonomie financière dont jouit l’institution parlementaire.

Grâce à cet instrument prévisionnel et fonctionnel, l’Assemblée nationale dispose du droit et des moyens matériels lui permettant d’exercer librement les compétences et missions qui lui sont dévolues par la Constitution.

L’Assemblée nationale, une grosse machine étatique

Togo : l'Assemblée Nationale fixe son budget pour l’année 2023Le parlement est une grosse machine qui demande un budget conséquent. Frais de fonctionnement, indemnités, etc., le budget voté sera au gouvernement et intégré au budget général de l’État.

Pour rappel, l’année dernière, le budget adopté pour l’Assemblée nationale était de six milliards de Fcfa. Certains élus parlementaires continuent par plaider pour davantage de moyens. Cependant, dans le contexte économique difficile que nous vivons actuellement, les priorités devraient être accordées à la lutte contre la vie chère.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *