samedi, septembre 25, 2021


Togo/Covid-19 : des artistes plasticiens togolais sensibilisent à Lomé sur les mesures barrières

Des artistes plasticiens togolais sont au cœur d’un projet impressionnant. Par des fresques murales qui écument la capitale, ils ont…

Parredaction Catégorie Dossiers le 19 août 2020 Étiquettes : , , , , ,


Des artistes plasticiens togolais sont au cœur d’un projet impressionnant. Par des fresques murales qui écument la capitale, ils ont décidé de sensibiliser les populations sur le respect des mesures barrières. Pendant près de deux semaines, au moins 10 artistes plasticiens togolais se sont mis à l’œuvre en réalisant des fresques dans plusieurs quartiers. Objectif : pérenniser le message de la vigilance et de la prudence contre la Covid-19.

La lutte contre la Covid-19 est une affaire de tous. C’est bien ce qu’ont compris les artistes plasticiens Togolais. En effet, ces derniers ont décidé d’utiliser l’art plastique et le graffiti pour sensibiliser les populations sur les gestes ou mesures barrières. Concrètement, ces artistes plasticiens togolais ont réalisé des fresques murales dans plusieurs coins de Lomé. On les retrouve sur le boulevard circulaire, à côté de l’ancien « sun set », au niveau du nouveau bâtiment de la LONATO. Sur ces différents murs, on peut admirer des dessins sensibilisant sur les gestes barrières.

Une initiative de l’association Logone Graff Crews (LGC)

A travers ces fresques, LGC veut apporter, autant que faire se peut, son soutien au programme national de riposte contre Covid-19. « L’objectif premier est de soutenir l’effort national et surtout les jeunes délaissés de la rue en vue de renforcer leurs connaissances sur les mesures préventives contre la Covid-19 et lutter contre la pandémie », a indiqué Amededji Djidjolé, co-fondateur du projet.

« Ces fresques à destination des populations les plus marginalisées de Lomé et ses environs permettront de perdurer la sensibilisation à l’endroit des populations les moins informées », a-t-il souligné.

Initié par l’association Logone Graff Crews (LGC), ce projet est dénommé « Djé Ayé » (sois prudent, sois vigilant). Il vise, selon ses responsables, à s’appuyer sur l’art pour éveiller les consciences, avec en ligne de mire la pérennisation du message de sensibilisation.

Des fresques, œuvre d’artistes plasticiens togolais

Dans ce sens, les murs deviennent des canaux opportuns pour faire passer ce message de la vigilance et de la prévention. Ainsi, pendant deux semaines, du 30 juillet au 12 août, ces fresques murales qui impressionnent tant, sont réalisées par des artistes comme Amededji Djidjolé alias patriote, Assiongbon Gilbert Ayi alias Action, Trez folly, Ayendo yao maxime alias ICE, Josiane Wilson, Atakou Phano et Amedrjo Thibaut.

Sur leurs fresques, on voit des personnages avec des masques de protection, des soignants dont une jeune femme qui invitent au port du masque et aux autres gestes barrières. « Ma fresque représente une femme africaine que l’on reconnait par ses cheveux. Elle porte un cache-nez pour inciter les uns et les autres à faire autant », a expliqué la plasticienne Josiane Wilson, seule femme du groupe.

« Sur ces fresques, l’on voit aussi des personnages symbolisant des médecins, puis le mot merci en graffiti. Ceci pour dire merci, exprimer la gratitude au personnel soignant d’ici et d’ailleurs », a-t-elle ajouté. L’association Logone Graff Crew s’engage à réaliser, ensemble avec les enfants de la rue, dix fresques murales dans la ville de Lomé. Quatre murs sont en train d’être peints grâce au soutien de Halsa International et de France Volontaires.

Après Kodjoviakopé, Klikamé et la place Sun set, ces artistes plasticiens togolais comptent réaliser les fresques prochainement à Agoè (nord de Lomé) et projettent rallier l’intérieur du pays si un financement leur est accordé.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *