L’Arcep démarre une nouvelle campagne de contrôle qualité 

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a officiellement lancé, ce mardi 19 avril, une nouvelle campagne…

Parredaction Catégorie Economie Politique le 19 avril 2022 Étiquettes : ,


L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a officiellement lancé, ce mardi 19 avril, une nouvelle campagne nationale de mesures de la qualité des services mobiles. Ce nouveau contrôle qualité, prévu pour durer deux mois, concerne essentiellement les segments voix (2G) et data (3G/4G).

Vérifier la conformité aux exigence réglementaire

L’Arcep démarre une nouvelle campagne de contrôle qualité Pour l’’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, cette action vise à évaluer le niveau de la qualité des services fournis par les opérateurs, Togocom et Moov Africa Togo, pour voir leur conformité aux exigences réglementaires fixés par un arrêté pris en avril 2021 par le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale.

“Préalablement à cette opération, l’ARCEP a adopté la décision n°274/ARCEP/DG/21 du 23 décembre 2021 portant protocole de mesures de qualité des services mobiles, acquis des outils QoS de mesures et de traitement de dernière génération, mis en place un centre de supervision et de contrôle QoS en temps réel”, précise l’institution dirigée par Michel Yaovi Galley dans son communiqué de presse.

En cas de manquements, l’Arcep sanctionnera 

L’Arcep démarre une nouvelle campagne de contrôle qualité En rappel, l’’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes avait déjà l’année dernière évalué les différents services fournis par les opérateurs et leur qualité. Les premiers résultats issus de cette précédente campagne, publiés le 20 décembre 2021, ont révélé de graves défaillances par rapport aux exigences de qualité de service.

“Ces résultats serviront de référentiel a la campagne nationale amorcée ce jour et en cas de manquements, des sanctions seront prononcées par l’Autorité de régulation à l’encontre des opérateurs, conformément à l’article 31 de la LCE. Afin de s’assurer du respect scrupuleux des exigences de qualité de service par les opérateurs mobiles, l’ARCEP tient a informer que la campagne nationale de mesures sera systématiquement réalisée deux fois par an et les résultats feront toujours l’objet d’une publication, conformément à la réglementation”, annonce également le régulateur.

 

Klétus Situ

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.