L’Arabie Saoudite va financer l’accès à l’eau potable au Togo

Au Togo, le Fonds saoudien pour le développement va financer la construction d’adductions d’eaux potables et de postes d’eau autonomes…

Parredaction Catégorie Société le 22 février 2022 Étiquettes :


Au Togo, le Fonds saoudien pour le développement va financer la construction d’adductions d’eaux potables et de postes d’eau autonomes dans deux régions administratives du Togo. Les régions Centrale et des Plateaux. L’annonce a été faite par le ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise sur son compte Twitter.

Session de travail autour de l’accès à l’eau potable

L’Arabie Saoudite va financer l’accès à l’eau potable au TogoDans cette perspective, une délégation du Fonds saoudien pour le développement conduite par Saed Mubarak Alzharani, a été reçue ce 21 février par  Bolidja Tiem, ministre en charge de l’eau de l’hydraulique villageoise et son cabinet au siège du ministère. “La visite s’inscrit dans le cadre du programme de forage de puits et de développement rural en Afrique. D’un montant de 5 000 000, le programme va soutenir la construction de 17 adductions d’eau potables et 15 points d’eau autonomes dans les régions Centrale et Plateaux”, précise le ministère en ce qui concerne les discussions qui ont eu lieu.

Cette séance de travail intervient dans un contexte où le gouvernement togolais veut considérablement augmenter le taux d’accès à l’eau potable de ses populations urbaines et rurales. Ambition chiffrée, porter le taux de couverture en eau potable à 100%  à l’horizon 2030. Pour concrétiser cette ambition, et en plus des projets pluriannuels en cours de réalisation, l’exécutif togolais compte allouer 20 milliards de FCFA à l’accès à l’eau potable au cours de l’année 2022.

Le Fonds saoudien pour le développement, un partenaire de choix

L’Arabie Saoudite va financer l’accès à l’eau potable au TogoNotons que le Fonds saoudien pour le développement intervient au Togo depuis 1980. Les interventions de l’institution qui constitue le bras financier de la coopération du royaume saoudien, ont régulièrement fait l’objet de discussions entre Lomé à travers son chef de la diplomatie, Robert Dussey et Riyad. Les financements de divers projets, effectués par le Fonds saoudien pour le développement au Togo, ont été réalisés sous forme de prêts ou de dons dans le secteur agricole, celui des infrastructures et celui de l’accès à l’eau potable dans les milieux ruraux.

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.