Togo: l’ANPC reçoit le soutien du PNUD pour la gestion de catastrophes

L’ANPC reçoit le soutien du PNUD pour la gestion de catastrophes. En effet, le projet de « renforcement de la…


L’ANPC reçoit le soutien du PNUD pour la gestion de catastrophes. En effet, le projet de « renforcement de la résilience des communautés vulnérables aux risques de catastrophes » a officiellement démarré ce mardi, 06 octobre 2020. Il s’agit d’un outil technique visant à réduire les risques de changements climatiques et de catastrophes au Togo.

La cérémonie de lancement dudit projet a été présidé par le ministre la Sécurité et de la Protection Civile, Général Yark Damehane. C’était en présence du Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo, Aliou Dia. En effet, ce projet va être coordonné par l’Agence Nationale pour la Protection Civile (ANPC) durant une période de cinq ans.

Les attributions de l’ANPC

Renforcer les dispositifs de prévention, de réponse et d’assistance en cas de catastrophes naturelles, c’est l’objectif poursuivi par le projet de « renforcement de la résilience des communautés vulnérables aux risques de catastrophes ».

Ainsi, l’ANPC aura dans un premier temps à élaborer une cartographie des zones inondables habitées. Celle-ci est destinée aux différents acteurs travaillant sur le terrain. Ensuite, l’ANPC va outiller les habitants des zones inondables à mieux prévenir les risques. Enfin, elle se chargera de les assister dans les activités qu’ils auront à mener.

D’après Sanetiebone Damorou, le point focal du projet, l’Université de Lomé bénéficiera d’un laboratoire ainsi que du matériel informatique. Le dispositif devrait donc permettre aux acteurs de se former en vue d’intervenir sur les questions liées aux catastrophes.

50.000 personnes seront touchées par le projet

Le projet de « renforcement de la résilience des communautés vulnérables aux risques de catastrophes » est financé par le PNUD. Ce, à un montant d’un milliard (1.000.000 FCFA). 50.000 personnes fortement exposées aux risques d’inondation bénéficieront du projet.

Pour une réussite du projet, le PNUD s’est engagé à travailler au côté de l’ANPC notamment en matière de renforcement de capacités. Le but est de la permettre de s’acquérir de la mission qui lui est confiée.

Au nom du gouvernement, le Général Yark Damehane a salué le PNUD pour son implication dans la recherche de solutions durables en faveur des populations togolaises.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *