De nouvelles annonces pour les producteurs du niébé au Togo

Le niébé, aliment presque complet et équilibré en éléments nutritifs, joue un rôle clé dans la sécurité alimentaire au Togo….

Parredaction Catégorie Société le 10 novembre 2021 Étiquettes :


Le niébé, aliment presque complet et équilibré en éléments nutritifs, joue un rôle clé dans la sécurité alimentaire au Togo. Riche en protéines et vitamines telles que l’acide folique, des microéléments tels que le fer, le calcium, le zinc et aussi des carbohydrates, la production nationale de ce précieux sésame a connu une réussite avec un rendement de 383 664 tonnes selon la Direction des statistiques agricoles, de l’informatique et de la documentation (DSID).

La production de niébé au Togo va sensiblement augmenter pour cette campagne agricole 2021-2022 avec l’installation des zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP) et la diffusion de nouvelles variétés.

Deux nouvelles variétés introduites

De nouvelles annonces pour les producteurs du niébé au TogoDeux nouvelles variétés s’ajoutent aux anciennes. Les variétés courantes utilisées au Togo sont VITOCO, VITA5 et certaines accessions locales. Les nouvelles variétés mises à la disposition des producteurs par l’ITRA sont au nombre de deux. Il s’agit de NAFI SAM et WANG-KAI, tolérantes au striga, avec un cycle de 80 jours plus précoces que les anciennes variétés.

« La récolte du niébé a commencé dans certaines zones du nord Togo notamment sur les ZAAP. Les producteurs sont à pied d’œuvre pour récolter cette importante légumineuse à graines. C’est un aliment de base apprécié au Togo car ses feuilles, gousses vertes et graines sèches peuvent être consommées et commercialisées », indique le ministère de l’agriculture.

Le niébé, un aliment de base bien apprécié au Togo

Au Togo, le niébé est bien apprécié par les consommateurs. La récolte de niébé se fait lorsque la grande partie des gousses deviennent jaune clair. En ce moment les gousses sont plus ou moins bien sèches et facile à détacher.

De nouvelles annonces pour les producteurs du niébé au Togo« Après la récolte, les gousses sont exposées au soleil sur des claies, bâches ou une aire aménagée pendant 7 à 10 jours pour extraire facilement les graines », explique le ministère de l’agriculture avant d’ajouter qu’ « on arrête le séchage quand les gousses ont une couleur brune ou une couleur de paille. Quand les gousses sont assez sèches, on décortique par battage léger. »

« Attention ! Il faut protéger les gousses et les gaines contre les animaux », prévient-il.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.