Togo : « Notre objectif, c’est qu’on intègre davantage nos besoins dans la mise en œuvre du PND », Ouro Youndou Souradji

Cette semaine, l’ANAT et les personnes atteintes d’albinisme sont en atelier. Il s’agit pour eux de faire un plaidoyer pour…

Parredaction Catégorie Société le 1 octobre 2020 Étiquettes : , , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

Cette semaine, l’ANAT et les personnes atteintes d’albinisme sont en atelier. Il s’agit pour eux de faire un plaidoyer pour la prise en compte de leur besoin. Ceci dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND). C’est une initiative de l’Association Nationale des personnes atteintes d’Albinisme au Togo (ANAT).

Cet atelier a un double objectif. D’une part, il vise à attirer davantage l’attention du gouvernement… D’autre part, il a pour but de solliciter l’appui des partenaires techniques et financiers. Globalement, cette démarche s’inscrit dans la protection des Personnes Atteintes de l’Albinisme (PAT) au Togo.

L’ANAT, pour une meilleure inclusion sociale

Victimes d’une exclusion sociale et de la dégradation de leur santé, les personnes atteintes d’albinisme plaident pour une meilleure inclusion sociale au Togo. « L’exclusion sociale aujourd’hui fait que l’accès à certains services de base et l’égalité des chances ne nous sont pas accessibles », a déploré le président de l’ANAT, Ouro Youndou Souradji.

Autant de besoins que le PND doit tenir compte, « car nous sommes sujettes des situations qui entravent notre vie socioéconomique et professionnelle », a-t-il poursuivi.

Des besoins qui sont, entre autres, le handicap visuel. Ce dernier, lorsqu’il n’est pas connu et pris en compte à l’école, fait que l’enfant atteint d’albinisme abandonne.

Un problème qui préoccupe le gouvernement

Le gouvernement togolais n’est pas insensible aux problèmes des PAT. Le Conseiller technique au Ministère des Droits de l’Homme, Odjé Kossi Mikpako, a rassuré. Pour lui, le problème est pris en compte au niveau du gouvernement.

Ainsi, l’objectif principal est l’amélioration des conditions de vie des personnes atteintes de l’albinisme. Par ailleurs, il a été également question que les besoins des PAT soient pris en compte dans le PND.

Parmi ces besoins, le président de l’ANAT évoque les effets des rayons solaires qui leur causent des cancers de la peau. Ceci lorsqu’un certain nombre de mesures de protection ne sont pas prises.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *