mercredi, septembre 22, 2021


Aménagement des infrastructures: plus de 35 milliards de FCFA débloqués pour la réhabilitation de la route Sokodé-Bassar

Le gouvernement togolais poursuit sa politique de construction et d’aménagement des infrastructures routières. Samedi, 06 février 2021, les travaux de…

Parredaction Catégorie Société le 7 février 2021 Étiquettes : , , ,


Le gouvernement togolais poursuit sa politique de construction et d’aménagement des infrastructures routières. Samedi, 06 février 2021, les travaux de réhabilitation du tronçon Sokodé-Bassar au Nord du pays ont officiellement démarré. Plus de 35 milliards de FCFA, c’est l’enveloppe débloquée par le gouvernement et ses partenaires pour la réalisation de cette route qui s’étend sur 41,3 Km.

C’est la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah Dogbé, qui présidé la cérémonie du lancement officiel des travaux d’aménagement des infrastructures routières de Sokodé-Bassar. C’était en présence de plusieurs autorités locales, administratives et partenaires techniques et financiers.

Vers un vaste programme construction et d’aménagement des infrastructures

D’après la ministre des Infrastructures et des Transports, Zouréhatou Kassah-Traoré, la réhabilitation entre dans le cadre d’un « vaste programme de construction de la Route Nationale (RN) N°17. D’une longueur de 200 Km, informe-t-elle, cette route part de la ville de Sokodé pour aboutir à Sadori dans la préfecture de l’Oti ».

Cette infrastructure routière passe aussi par les préfectures de Bassar et de Dankpen, mettant en liaison trois régions. En effet, Sokodé est le chef-lieu de la région Centrale, alors que Bassar et de Dankpen sont dans la région de la Kara. L’Oti se trouve dans la région des Savanes.

En dehors de la route Sokodé-Bassar, il est prévu une série de travaux d’aménagement d’infrastructures et de bitumage. Ce, à plusieurs endroits. Il s’agit du contournement de Malfakassa (24,1 Km), de la bretelle reliant la RN1 à la RN17 dans la ville de Sokodé (2,2 Km) et celle de Binaparba (6,6 Km).

Satisfecit des autorités locales

Au lancement des travaux d’aménagement des infrastructures routières de Sokodé-Bassar, le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, n’a pas manqué d’avancer le bienfondé ainsi que les aboutissants de ce projet. « Une bonne route fait gagner du temps », a-t-elle lancé. Aussi, a-t-elle précisé, quand la route est bonne, on peut faire écouler nos marchandises.

La volonté du gouvernement à donner un nouveau visage à ce tronçon et aux localités concernées a été saluée par le préfet du Bassar, Colonel Jean Faré Bonfoh. Le réaménagement des infrastructures routières de ce tronçon contribuera à mettre fin aux difficultés notamment les pannes que provoquent le mauvais état de la voie.

Par ailleurs, les autorités togolaises entendent se servir de la RN17 pour améliorer la compétitivité du Port Autonome de Lomé (PAL), notamment dans sa déserte des pays de l’hinterland.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *