Aïcha Péré Akakpo, une femme à la tête de la CPESPP

Aïcha Péré Akakpo, une femme à la tête de la CPESPP. En effet, la promotion du genre féminin est une…

Parredaction Catégorie Dossiers le 16 février 2021 Étiquettes : , , , ,

Aïcha Péré Akakpo, une femme à la tête de la CPESPP. En effet, la promotion du genre féminin est une réalité qu’on ne peut nier au Togo. Une femme, Aïcha Péré Akakpo a été placée à la tête de la cellule présidentielle d’exécution et de suivi des projets prioritaires (CPESPP) en remplacement de Kanka Malik Natchaba promu secrétaire général du gouvernement.

Une nouvelle nomination à un poste clé dont l’objectif, selon les termes du décret, est la création de milliers d’emplois décents au cours de 5 années. La fille de l’ancien président de l’Assemblée national, aura-t-elle l’étoffe pour relever ce défi ?

Aïcha Péré Akakpo, une femme déterminée

La trentaine, Aïcha Péré Akakpo est titulaire d’une licence en agroéconomie et d’un Master en gestion des projets depuis quelques années. À la sortie de l’université, elle se jette dans le volontariat. Au ministère de l’Agriculture, en tant que volontaire, elle était sur le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAO). Ce volontariat lui ouvrira plus tard les portes de la France où elle a travaillé dans des associations qui s’occupent de la nutrition.

Quelques années après son retour, elle a été chargée de suivi-évaluation des projets agricoles au ministère de l’Agriculture. Entrepreneure acharnée, elle voue une passion pour la production et la consommation des produits locaux, Aïcha Péré Akakpo va désormais se charger de projet senior au sein de la cellule qu’elle est désormais appelée à coordonner.

Aïcha Péré Akakpo, une femme à la tête de la CPESPP (2)

Une expérience entrepreneuriale profitable de Aïcha Péré Akakpo

Celle qui est désormais chargée de veiller à la création de milliers d’emplois décents au cours des années à venir, dispose déjà d’une expérience non-négligeable dans le domaine entrepreneurial. Déjà étudiante, Aïcha Péré Akakpo se voyait plus dans l’entrepreneuriat, mais ne savait pas exactement où elle atterrirait. « J’avais envie d’avoir une ferme agricole ou de transformer les produits agricoles. Mais je ne m’étais fixée sur rien. En fait, j’ai opté pour l’agronomie en me disant que je vais créer quelque chose en matière d’agriculture », avait-elle déjà déclaré.

Cette agroéconomiste dispose donc d’un blog ou elle fait la promotion des produits locaux, en montrant non seulement la façon dont on peut les cuisiner de ‘façon moderne’ mais aussi la valeur nutritionnelle de ces produits. Ayant travaillé sur divers projets, elle a su acquérir une expérience qui lui sera utile à son nouveau poste. « J’ai travaillé sur la poudre de cacao de Choco-Togo, sur la poudre de baobab, le lait de Soja de Maman-Soja », avait énuméré Aïcha Péré Akakpo lors d’une interview précédente.

La balle est donc dans le cas de cette femme leader afin de mener à bien la mission qui lui a été confiée.

Lire aussi / Togo : quelles sont les nouvelles missions de Malik Natchaba à la primature ?

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *