vendredi, septembre 24, 2021


Agroalimentaire au Togo : une unité de transformation du manioc en amidon inaugurée à Atakpamé

Le secteur de l’agroalimentaire au Togo est en plein expansion, avec la création de plusieurs entreprises dont Nouvelle Société de…

Parredaction Catégorie Economie le 20 mai 2021 Étiquettes : , , , ,


Le secteur de l’agroalimentaire au Togo est en plein expansion, avec la création de plusieurs entreprises dont Nouvelle Société de Commercialisation des Produits Agroalimentaires (NSCPA). La structure située à Atakpamé, chef-lieu de la région des Plateaux vient de se doter d’une nouvelle unité de transformation du manioc en amidon.

Cette unité industrielle vise à contribuer au développement du secteur de l’agroalimentaire au Togo. La cérémonie inaugurale a été présidée ce jeudi, 20 mai 2021, par la cheffe du Gouvernement, Victoire Tomegah-Dogbe.

Agroalimentaire au Togo : une unité de transformation du manioc en amidon inaugurée à Atakpamé

L’initiative a été soutenue par le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP). Ce fut l’occasion pour Madame le Premier ministre d’échanger avec les bénéficiaires dudit projet à Atakpamé.

Agroalimentaire au Togo, capacité de production de l’unité de la NSCPA

L’unité de transformation du manioc en amidon de la NSCPA va aider à booster le domaine de l’agroalimentaire dans la ville des 7 collines. La valeur de cette unité est estimée à un montant global de 1 323 623 637 FCFA.

A partir cette unité, la NSCPA pourra désormais transformer quotidiennement 50 tonnes de manioc. L’entreprise travaille avec une équipe spécialisée. Au total, 3 520 producteurs organisés en 480 groupements, 07 agrégateurs et un logisticien pour les services de mécanisation et de transport.

La NSCPA entend également œuvrer pour la préservation de l’environnement. De ce fait, elle envisage procéder au recyclage des « déchets biodégrables issus de l’unité de transformation pour la production du champignon ».

Agroalimentaire au Togo, la contribution du PAEIJ-SP

Le PAEIJ-SP a énormément contribué à l’essor du secteur de l’agroalimentaire au Togo. Ce, à travers l’accompagnement des jeunes PME/PMI œuvrant dans le domaine. Ces derniers ont donc échangé avec la cheffe du gouvernement sur difficultés ainsi que les défis à relever.

Agroalimentaire au Togo : une unité de transformation du manioc en amidon inaugurée à Atakpamé

En effet, l’objectif principal du PAEIJ-SP est de participer à la création des conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo.

Le projet prend en compte les filières de secteur agricole notamment le maïs, le manioc, le soja, les petits ruminants et les volailles. Deux composantes font la spécificité du projet. D’une part, les activités menées visent à développer des compétences entrepreneuriales des jeunes dans les secteurs porteurs. D’autre part, il s’agit d’appuyer la mise en place d’un dispositif inclusif de financement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *