vendredi, septembre 24, 2021


Togo : l’ AFIT pour fédérer les énergies des fonctionnaires internationaux du pays

L’ AFIT est l’ association qui unit les fonctionnaires internationaux togolais. Les organisations et institutions internationales comptent, au sein de…

Parredaction Catégorie Dossiers le 27 août 2020 Étiquettes : , , , , ,


L’ AFIT est l’ association qui unit les fonctionnaires internationaux togolais. Les organisations et institutions internationales comptent, au sein de leurs équipes, plusieurs employés d’origine togolaise. Ces derniers ont mis sur pied l’Association des fonctionnaires internationaux du Togo (AFIT), pour unir leurs forces.

L’officialisation de l’association fait suite à une récente Assemblée Générale (AG) constitutive. La rencontre qui s’est tenue par visioconférence a regroupé 70 Togolais et Togolaises à travers le monde. Ainsi, ladite association a été portée sur les fonts baptismaux, le 22 août 2020.

Missions de l’AFIT

La création de l’Association des fonctionnaires internationaux du Togo n’est pas fortuite. L’association a des objectifs et missions clairement définis. En première ligne, les fonctionnaires internationaux togolais entendent cultiver l’esprit de fraternité et de solidarité. C’est ce qu’indique l’AFIT dans un communiqué rendu public.

Aussi, elle veut œuvrer pour un meilleur positionnement et une présence plus accrue des talents togolais dans les structures internationales. « L’AFIT compte utiliser le réseautage, le renforcement des capacités, le plaidoyer, l’information et d’autres stratégies », a précisé le communiqué. Ce sont les moyens d’actions qui permettront une atteinte efficace et efficiente des objectifs, selon le document.

Bureau constitutifs de l’AFIT

L’association fait confiance au potentiel de la gente féminine, puisque qu’elle est présidée par une femme. Il s’agit d’Agathe Koumealo Telou, fonctionnaire des Nations Unies à Dakar. Elle va coordonner, durant deux (02) ans, les activités avec les six autres membres du bureau exécutif. En effet, Roland Kouami Mawueinam Amadotor est le vice-président et Me Essiamé Koko Dzoka, le secrétariat général.

La cellule gestion des initiatives est dirigée par Antoinette Eya Dzinyefa Awaga, pendant qu’Essokiza Anakpa est à la trésorerie. La communication est gérée par Hans Masro et Nadia Essenam Yibokou assure le volet « accompagnements et orientation ». Il y a deux commissaires aux comptes. Il s’agit de Stéphanie Imma Ayena-Goh et Verlaine Issaka Sangnossi.

En rappel, l’AFIT a été créée au moment où le Togo est en plein pied dans la mise en œuvre de son Plan National de Développement (PND 2018-2022). La diaspora joue, à n’en point douter, un rôle majeur dans l’atteinte des objectifs ambitieux dudit plan.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *