vendredi, janvier 27, 2023


Lomé : Faure Gnassingbé lance officiellement l’AFIS 2022

La deuxième édition du Sommet sur l’Industrie Financière en Afrique (AFIS) a effectivement commencé ce lundi 28 novembre. Programmés sur…

Parredaction Catégorie Economie le 28 novembre 2022 Étiquettes : , , , ,


La deuxième édition du Sommet sur l’Industrie Financière en Afrique (AFIS) a effectivement commencé ce lundi 28 novembre. Programmés sur deux jours, les travaux ont été lancés par le Président de la République togolaise Faure Gnassingbé en présence des membres du gouvernement et d’un parterre d’officiels venus de plusieurs pays.

Lomé sera la capitale de l’industrie financière africaine cette semaine. Près de 600 acteurs provenant d’une quarantaine de pays se sont rassemblés dans les locaux de l’hôtel 2 Février afin de se pencher sur plusieurs thématiques majeures en lien avec le développement de l’industrie financière continentale.

AFIS 2022, la première en présentiel

C’est parti pour deux jours de travaux consacrés à la finance africaine. Ce lundi, le président de la République, Faure Gnassingbé a donné le coup d’envoi à la deuxième édition de l’AFIS 2022. C’était en présence de quelques membres du gouvernement et de personnalités de marque, ministres des Finances, gouverneurs et présidents de banques et institutions financières internationales, etc.

Lors de la cérémonie d’ouverture retransmise en direct sur les canaux digitaux de la Présidence de la République, le chef de l’État a rappelé l’importance et la nécessité d’une collaboration entre pouvoirs publics et secteur privé. “Ensemble, nous saurons révolutionner le secteur de la finance africaine”, affirmait-il.

Lire aussi : Lutte contre le terrorisme : le Togo et le Bénin resserrent les liens

Relancer l’économie africaine

En effet, plusieurs conférences, ateliers, et de tables rondes au cours desquels les leaders des milieux financiers africains meubleront ce sommet. Dirigeants de banques et de compagnies d’assurances, acteurs de la Fintech, boursiers et responsables d’institutions de développement échangeront autour de plusieurs notamment du financement agricole, de l’interconnexion des marchés boursiers, d’infrastructures, digitalisation des banques et même cryptomonnaies.

Ces différents acteurs tenteront de contribuer à la relance économique du continent, en transformant “le grand potentiel de l’Afrique” en “réalité”. Cette deuxième édition de l’AFIS est une aubaine pour le Togo. En accueillant cette rencontre, le pays gagne en visibilité et renforce ainsi son image de pays de services bancaires. Rappelons que Lomé est le siège de plusieurs établissements panafricains comme Ecobank et Orabank.

 

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *