vendredi, janvier 27, 2023


AFIS 2022 : Faure Gnassingbé rencontre plusieurs personnalités venues pour le sommet

Le Chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé a accordé plusieurs audiences à différentes personnalités ce 28 et 29 novembre. C’était…

Parredaction Catégorie Economie Politique le 30 novembre 2022 Étiquettes : , , ,


Le Chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé a accordé plusieurs audiences à différentes personnalités ce 28 et 29 novembre. C’était en marge des travaux du sommet sur l’Industrie Financière Africaine (AFIS 2022) qui s’est déroulé à Lomé. La majorité des personnes rencontrées ont tenu à faire, avec le président de la République, le tour d’horizon des projets financés par leurs Institutions au Togo.

Ce 29 novembre à Lomé, le numéro 1 togolais a échangé avec de nombreuses personnalités politiques, notamment le président de l’Afrixembank et le ministre des Finances de la République Démocratique du Congo. La veille, il s’était entretenu avec le nouveau gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest et le vice-président pour l’Afrique de la société Financière Internationale (SFI).

Début de semaine chargé pour Faure Gnassingbé

Après avoir donné le coup d’envoi officiel de l’AFIS 2022, le chef de l’État, a rencontré le vice-président de la SFI, M. Sergio Pimenta. Les deux hommes ont évoqué ensemble les axes prioritaires du partenariat entre le Togo et La SFI. « Nous avons discuté de l’inclusion financière et bien d’autres grands axes de nos priorités que sont le développement de l’agriculture, l’agro-industrie, la logistique et le transport qui sont des secteurs importants de l’économie togolaise. Le Togo est un pays très important pour la SFI ».

Sergio Pimenta a profité de l’occasion pour féliciter son excellence pour le choix de la capitale togolaise pour abriter ce premier sommet en présentiel de l’AFIS 2022. Pour lui, cela prouve que Lomé occupe une place financière importante en Afrique. AFIS 2022

Dans la même journée, Faure Gnassingbé a reçu en audience, Jean-Claude Kassi Brou, le nouveau gouverneur de la BCEAO. Ce dernier, installé la semaine dernière, a exprimé sa reconnaissance au président, pour la confiance et de ses sages conseils pour la réussite de la mission qui lui a été confié. Le Gouverneur de la BCEAO s’est également réjoui de la tenue à Lomé du premier sommet en présentiel sur l’Industrie financière africaine (AFIS 2022).

Le lendemain, le chef des armées togolaises et le ministre en charge des Finances congolaise, M. Nicolas Kazadi ont fait ensemble le tour d’horizon sur toutes les questions qui touchent le progrès du continent. À la sortie d’audience, le ministre a confié aux médias qu’il a représenté son pays au sommet de l’AFIS qui se tient à Lomé. « J’ai aussi transmis au président de la République les salutations et le message fraternel de son frère et ami le président Félix Antoine Tshisekedi », a-t-il déclaré.

Lire aussi : AFIS 2022 : Plus de 500 leaders du secteur de l’industrie financière africaine attendus à Lomé

Visite pas que de courtoisie

Avec Bénédict Omarah, il a été plutôt question du partenariat entre le Togo et la Banque africaine d’import-export, Afrixembank. En effet, l’Institution panafricaine accompagne le pays pour la mobilisation des investissements en vue d’accélérer la réalisation des projets prioritaires de la feuille de route 2020-2025.

« Nous avons passé en revue les projets que nous finançons au Togo, notamment ceux relatifs au parc industriel en partenariat avec Arise et du plan d’extension de ce parc. Nous avons aussi évoqué des sujets relatifs au financement du secteur agricole ». AFIS 2022

Enfin, le renforcement de coopération entre le Togo et l’île Maurice a également été abordé ce mardi. Le Président de la République, Faure Gnassingbé a reçu dans ce sens, le Directeur général de la Commission nationale des services financiers de ce pays frère, Monsieur Dhanesswurnath Vikash Thakoor

« Nous avons discuté des possibilités de partenariat dans les jours à venir entre l’Ile Maurice et le Togo en vue de travailler plus étroitement afin de promouvoir les échanges économiques. » a-t-il laissé entendre.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *