vendredi, septembre 24, 2021


Admission en classe supérieure : les mises en garde de Kokoroko aux chefs d’établissement

L’admission en classe supérieure des élèves est le rêve de tous parents. Certes réussir en fin d’année rend plus enthousiaste…

Parredaction Catégorie Société le 3 août 2021 Étiquettes : , , ,


L’admission en classe supérieure des élèves est le rêve de tous parents. Certes réussir en fin d’année rend plus enthousiaste les apprenants, mais leurs parents le sont encore plus. À l’exception des classes d’examens, les parents malheureux trouvent d’autres astuces pour faire passer leurs enfants recalés.

Il s’agit, entre autres, de leur changer d’établissements, parce qu’ils tiennent fermement à l’admission en classe supérieure de leurs progénitures. Cette stratégie pourrait permettre aux parents d’élèves de rentabiliser l’investissement fait au cour de l’année.

A Ne pas manquer: Système éducatif togolais : rappel à l’ordre du ministre Kokoroko aux enseignants abstentionnistes

Admission en classe supérieure, le ministre Kokoroko prévient

L’admission en classe supérieure de élèves a fait l’objet d’une note de service publiée ce 02 août 2021. Dans sa note, le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Professeur Dodzi Komla Kokoroko a attiré l’attention des chefs d’établissement.

Selon le ministère, l’analyse du parcours des élèves révèle que certains d’entre eux, recalés dans leur établissement, s’orientent vers d’autres établissements où ils se font inscrire en classe supérieure. Cette pratique, a fait constater Dodzi Komla Kokoroko, est souvent encouragée par certains chefs d’établissement et promoteurs d’école privé mus par recherche du gain facile.

De ce fait, le ministre a tenu à faire un rappel important en ce qui concerne le recrutement des nouveaux élèves. « L’inscription dans une classe donnée, d’un élève nouvellement recruté, doit se faire conformément à la mention faite dans le livret scolaire ou sur le bulletin de notes que son établissement de provenance lui a délivré », indique la note.Admission en classe supérieure : les mises en garde de Kokoroko aux chefs d’établissement

Admission en classe supérieure des élèves recalés, les conseils de Kokoroko

Lire aussi: Rentrée 2020-2021 : le ministre Kokoroko rassure les enseignants par rapport leurs revendications

Bien que le ministre interpelle les différents acteurs du système éducatif sur le respect des normes, il ne s’oppose pas farouchement au repêchage. D’après lui, les élèves concernés doivent absolument suivre des cours de remise à niveau dans les disciplines où ses performances sont faibles.

Ces cours, a-t-il précisé, devront être organisés par des conseils d’enseignement qui en feront un rapport d’évaluation à l’inspecteur de tutelle. « Les contrevenants aux dispositions de la présente note de service s’exposent aux sanctions disciplinaires en vigueur », prévient le ministre Kokoroko.

Pour rappel, cette mise en garde intervient après les consignes relatives à l’interdiction depuis le 29 juillet dernier, des cours de vacances payants dans les établissements scolaires publics et privés. Selon le ministre, « les cours de vacances doivent être gratuits ».

Lire aussi: Education: le ministre Dodzi Kokoroko s’oppose aux cours de répétition payants

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *