Deux ans après l’adhésion du pays, l’ACA désormais présente au Togo 

L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA) a officiellement lancé ses activités au Togo ce mercredi 13 avril. Ce…

Parredaction Catégorie Economie le 14 avril 2022 Étiquettes : , ,


L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA) a officiellement lancé ses activités au Togo ce mercredi 13 avril. Ce lancement intervient très exactement deux ans après l’adhésion du pays à l’institution en avril 2020.

L’information a été rendue publique par le site officiel du ministère de l’économie et des finances. L’institution multilatérale panafricaine est spécialisée dans la gestion du risque et la garantie sur le continent.

Offrir des possibilités de garantie et d’assurance

Deux ans après l'adhésion du pays, l’ACA désormais présente au Togo L’opérationnalisation effective des activités de l’ACA au Togo devrait permettre aux acteurs du secteur privé, opérateurs économiques nationaux et investisseurs étrangers, de disposer des possibilités de garantie.  Ils pourraient également bénéficier d’assurance risque pays et risques commerciaux pour les financements qu’ils sollicitent auprès des bailleurs de fonds, des banques et autres institutions financières.

“Cette adhésion du Togo à l’ACA offre également l’opportunité de développer une collaboration étroite avec un acteur clé du financement des économies africaines, ayant une connaissance intime des marchés africains et une excellente qualité de signature à l’international notamment par les importantes agences de notation”, apprend-on du ministère.

“Ce partenariat que nous établissons avec cette agence traduit la confiance de l’une des plus grandes institutions financières africaines dans la trajectoire économique de notre pays et dans la qualité de son leadership”, s’est quant à lui félicité le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya.

Le Togo, premier actionnaire souverain de l’ACA

Deux ans après l'adhésion du pays, l’ACA désormais présente au Togo Il faut par ailleurs souligner que ce lancement des activités de l’ACA au Togo intervient près d’un an après que le pays soit devenu, avec une part de 6,7% dans l’actionnariat, le premier actionnaire souverain de l’institution. Cette opération a été rendue possible grâce à un financement additionnel de 22,6 millions $ consenti par la Banque allemande de développement (KFW), qui a permis de porter la participation du Togo à 35,2 millions $.

“Nous visons de construire un partenariat solide, sur le long terme avec l’agence, en vue du développement du secteur privé en particulier les PME et le financement des projets stratégiques et structurants pour l’économie nationale, dans des secteurs clés tels que les infrastructures, notamment socio-économiques, agro-industrielles, l’énergie, l’inclusion financière, la logistique, les transports et le numérique”, justifie Sani Yaya.

 

Klétus Situ 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.