dimanche, septembre 26, 2021


l’accès des produits togolais aux marchés internationaux : une priorité du gouvernement

Les difficultés d’exportation des produits togolais a réuni les différents acteurs du secteur agro-industriel ce jeudi, 05 novembre 2020 à…



Les difficultés d’exportation des produits togolais a réuni les différents acteurs du secteur agro-industriel ce jeudi, 05 novembre 2020 à Lomé. Valider le document de projet de mise en place d’un système de traçabilité et de digitalisation de chaines de valeur agro-industrielle, tel était l’objectif de cette rencontre.

L’atelier a été organisé par la Haute Autorité de la Qualité et de l’Environnement (HAUQE) à travers le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural. Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion de la consommation locale s’y est associé.

Faciliter l’accès des produits togolais aux marchés étrangers

Le projet soumis à validation est une réponse aux multiples sollicitations des opérateurs économiques face aux rejets des produits togolais qui sont souvent exportés sur les marchés internationaux et régionaux. C’est ce qu’a fait savoir Laré Arsouma, secrétaire exécutif dudit projet.

En effet, l’initiative soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) vise à renforcer les capacités managériales et techniques des petites et moyennes entreprises. Le but est de mettre en place un système de documentation conforme aux exigences de marchés en matière de normes et règlements techniques.

Accroitre la compétitivité des entreprises togolaises

Il faut noter que l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) soutient le projet à travers des formations à l’intention des acteurs. D’après Abdel Kader Kadi, expert en développement à ONUDI, ce projet est un outil d’exécution de la stratégie nationale.

Les différentes actions menées vont aider les nouvelles entreprises existantes à développer un écosystème leur permettant de pérenniser leurs emplois et activités. Ceci, a précisé l’expert, permettra de prouver que le Togo est capable d’offrir des produits de qualités qui peuvent respecter les normes.

Il est donc prévu une vague de formation de formateurs. L’idée est d’amener les entrepreneurs à s’approprier du projet. Le document validé entrera en vigueur en janvier 2022, et facilitera l’exportation des produits togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *