Togo/Football : selon Abalo Dosseh, « la préparation pour la CHAN va être très compliqué »

Sous la houlette de Abalo Dosseh, l’équipe nationale locale du  Togo s’est qualifié pour le Championnat d’Afrique des Nations de…

Parredaction Catégorie Sport le 23 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,

Sous la houlette de Abalo Dosseh, l’équipe nationale locale du  Togo s’est qualifié pour le Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN). Ironie du sort, les activités sportives sont aux arrêts depuis plusieurs mois, en raison de la crise sanitaire. Cette situation menace durement les préparatifs à la compétition.

Reporté ultérieurement à cause de la Covid-19, les dates du CHAN sont désormais connues. La compétition se disputera du 16 janvier au 07 février 2021, soit moins de trois mois de préparation pour les pays concernés dont le Togo. Jean-Paul Abalo Dosseh, le sectionneur des éperviers locaux a réagi sur le sujet.

6ème édition du CHAN, d’énormes enjeux pour le Togo

Le CHAN rassemble uniquement les sélections composées de joueurs évoluant dans les clubs nationaux des pays respectifs. La compétition est organisée par la Confédération Africaine de Football (CAF). Ainsi, pour le sélecteur Abalo Dosseh, l’objectif de tous les acteurs est de représenter valablement le pays.

Aussi, cette compétition offre l’opportunité aux joueurs évoluant dans les clubs nationaux de se démarquer. « Leur championnat n’est pas médiatisé, c’est l’occasion pour eux de faire de bonnes choses », a expliqué le sélectionneur local.

Pour Abalo Dosseh, la participation au CHAN témoigne des efforts consentis à la tête de la sélection locale. « J’ai adopté une ligne de conduite que je n’ai jamais abandonné. Aujourd’hui, je pense que ça commence à porter ses fruits », a-t-il indiqué.

Le Togo se trouve dans le groupe C, avec le Maroc, le Rwanda et l’Ouganda. Une poule, difficile selon le sélectionneur qui compte sur la capacité de ses joueurs pour relever le défi. Mais, la question de la préparation reste encore non résolue.

Dans l’attente d’une dérogation spéciale

La Fédération Togolaise de Football (FTF) a récemment demandé une dérogation au ministère des Sports. Le but de la demande est l’obtention d’une autorisation pour une éventuelle reprise des activités au sein des clubs. Précisément, ceux qui sont concernés par le CHAN et les autres compétitions internationales. Mais la dérogation n’est pas encore accordée.

D’après les explications du sélectionneur, il faut au moins trois mois de préparation avant toute participation à une compétition. Si la dérogation était accordée, la sélection togolaise devrait commencer depuis le 21 septembre, au regroupement des joueurs, avec la liste élargie.

Puisque, avec l’arrêt des activités, il faudrait faire appel à tous les footballeurs locaux. Aussi, la reprise devrait se faire progressivement, étant donné que l’organisme des joueurs n’est plus habitué à des efforts. Pour le sélectionneur, les entrainements personnels ou les courses ne remplacent pas une compétition.

Après, il faudrait aussi organiser des stages et des matchs amicaux avec d’autres pays pour une remise à niveau des joueurs. Tout cela, nécessite beaucoup de moyens. « Je sais que la préparation pour la CHAN va être très compliqué », a indiqué Abalo Dosseh. Pour l’heure, les autorités sportives prient pour une reprise imminente des activités.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *