Mali : 850 casques bleus togolais de la MINUSMA reçoivent des médailles

850 casques bleus togolais viennent de recevoir des décoration de la part de L’Organisation des Nations Unies (ONU). Déployés dans…

Parredaction Catégorie Dossiers le 25 août 2020 Étiquettes : , , , , ,


850 casques bleus togolais viennent de recevoir des décoration de la part de L’Organisation des Nations Unies (ONU). Déployés dans la région de Mopti, au Centre du Mali, les récipiendaires ont reçu leurs médailles lors d’une cérémonie solennelle.

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) vient d’honorer 850 casques bleus togolais . Ceux-ci sont récompensés pour leur professionnalisme et leur engagement en faveur de la paix.

La cérémonie de remise de médaille s’est déroulée, le 15 août dernier à Douentza-ville, dans l’enceinte du camp de la MINUSMA. Ces soldats togolais décorés font partie du 7ème bataillon présent dans la région de Mopti.

« Vous avez fait preuve de flexibilité et de proactivité dans les missions confiées, malgré les difficultés liées au terrain et les menaces explosives comme les mines et les dispositifs explosifs de circonstance », a déclaré le Général de brigade Sadou Maiga. C’est lui qui commande le secteur centre de la Force dans la région.

Les casques bleus togolais après Dix mois d’opérations

Le 7ème bataillon togolais est déployé dans le centre du Mali depuis novembre 2019. Ce bataillon de casques bleus togolais compte 39 femmes. Il a effectué « 1005 patrouilles de sécurité dans les zones à risque », a fait savoir le Commandant togolais Manzama-Esso Kilimou.

Les soldats togolais ont également participé à des opérations militaires dans la région de Mopti telles que « Buffalo » et « Flint ». Des opérations qui visent à protéger les civils.

« C’est une joie pour moi d’avoir été choisie pour venir servir sous le drapeau des Nations Unies au Mali », a déclaré le Sergent Dambroun N’Ponisson. « Aux femmes, je demande de ne jamais hésiter à s’enrôler dans l’armée », a déclaré celle qui manipule la mitrailleuse lourde de 12,7 mm depuis 2009. « Il s’agit d’un métier noble et d’un travail comme les autres », a-t-elle ajouté.

 Casques bleus togolais, hommage rendu aux martyrs

L’organisation des Nations Unies (ONU) a célébré, vendredi 29 mai 2020, la journée internationale des casques bleus. A cette occasion, son secrétaire Général, Antonio Guterres, a rendu hommage à tous les hommes tombés sous le drapeau de l’ONU depuis 1948.

Une cérémonie de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld s’est également ténue. La distinction a été décernée à titre posthume aux 83 militaires, policiers et personnels civils qui ont perdu la vie en 2019, et parmi lesquels deux Togolais.

Il s’agit du caporal Sedewuigan Kossi Agounwadje, décédé dans le cadre de la Minusma, et Elom Komi Akpalou, déployé en tant que personnel civil dans la Monusco.

Le coordonnateur du Système onusien au Togo, Damien Mama, avait salué « le dévouement des troupes et personnel de police togolais au service de la paix dans le monde ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *