Maintien de la paix au Mali : 80 militaires togolais ont reçu l’expertise de l’armée française

Des  militaires togolais, en partance pour le Mali ont recu ,du 11 au 20 septembre 2020, une formation au centre…

Parredaction Catégorie Dossiers le 24 septembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

Des  militaires togolais, en partance pour le Mali ont recu ,du 11 au 20 septembre 2020, une formation au centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP). Ils ont été formés par un détachement d’instruction opérationnelle des éléments français basés au Sénégal. Ils ont été outillés sur les techniques et tactiques.

Pendant 10 jours, 80 éléments issus des Forces armées togolaises ont reçu des formations tactiques et techniques. Ces bénéficiaires sont attendus au Mali dans les prochains mois. Ils rejoindront, ainsi, le bataillon togolais de la mission des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) en novembre 2020.

Les différents volets de la formation

La formation a porté sur quatre volets. Parmi ces volets, on note, d’abord, le secourisme au combat de niveau 1 au profit des équipes médicales du bataillon. A cela, s’ajoute la formation au contre-IED (engins explosifs improvisés) et à l’ouverture d’itinéraire (sécurisation de l’itinéraire à emprunter par les troupes).

Ensuite, le guidage aérien tactique avancé (GATA) au profit des unités du bataillon constitue le second volet. Et enfin, le troisième porte sur la formation aux techniques d’état-major (FTEM) au profit du centre opérationnel du bataillon.

À l’issue de ces différentes instructions adaptées aux réalités de la situation au Mali, ces militaires togolais ont reçu leurs certificats. Il faut dire que cette formation a été possible grâce à la coopération militaire entre les deux Etats.

La coopération militaire entre le Togo et la France

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la coopération militaire entre le Togo et la France. Ce qui justifie l’implication de la France dans la formation des militaires togolais.

En effet, les soldats togolais se sont depuis engagés dans les opérations de maintien de la paix dans la sous-région ouest-africaine. Pour mieux se préparer, ils sont souvent soutenus par la France. Ceci à travers divers types de formation. Il en est de même dans la lutte contre le terrorisme.

Ce centre, dédié à la formation des militaires togolais, bénéficie de l’appui militaire français. Il a été créé en 2008. Il a pour vocation de préparer les contingents togolais avant leur déploiement dans les opérations militaires de maintien de la paix.

Au total, 1400 soldats togolais servent sous les forces de l’Onu à la Minusma et à la Minuad (Darfour) principalement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *