Société : seulement 500 fidèles catholiques autorisés à faire le pèlerinage à Kovié cette année

Le pèlerinage à Kovié est un évènement très important dans la vie des fidèles catholiques togolais. Ils sont souvent des…

Parredaction Catégorie Société le 30 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,


Le pèlerinage à Kovié est un évènement très important dans la vie des fidèles catholiques togolais. Ils sont souvent des milliers à faire le déplacement. Cette année, la donne a changé à cause de la crise sanitaire. En effet, le traditionnel pèlerinage à Kovié n’aura plus la même affluence cette année.

Prévue pour ce 06 décembre, le nombre de participants à ce pèlerinage à Kovié a été drastiquement revu à la baisse. Ce rendez-vous spécial ne connaitra que la participation de 500 fidèles au maximum.

Un pèlerinage à Kovié limité à titre préventif

Axée sur le thème « Avec Marie, gardons l’espérance en ce temps de crise », cette 23è édition sera donc particulière à Kovié. C’est par un communiqué de l’Archevêque de Lomé Mgr Nicodème Barrigah-Benissan que la nouvelle a été annoncée à tous les fidèles. A cet effet, l’accès au site est conditionné par la présentation d’un badge et au port obligatoire d’un masque.

« Compte-tenu de la crise sanitaire que nous traversons, contrairement à la tradition, le pèlerinage diocésain se tiendra en un seul jour au Sanctuaire le dimanche 06 décembre 2020 », dit le communiqué. « Y sont attendus, des délégations de fidèles par paroisse et quasi-paroisse, de prêtres par doyennés et de personnes consacrées par institut religieux », a-t-il précisé. « Notons que l’entrée au site du pèlerinage sera subordonnée à la présentation d’un badge qui sera remis au préalable aux divers délégués et au port obligatoire du masque », poursuit le communiqué. « Le respect des mesures barrières sera également de rigueur sur le site », peut-on aussi noter.

Un programme traditionnel modifié

Le programme habituel suivi chaque année sera quelque peu modifié pour s’adapter à la situation. Ainsi, les responsables ont prévu un enseignement à 08h00 qui sera suivi de la messe pontificale à 10h00. Cependant, dans les paroisses et quasi-paroisses ouvertes aux célébrations, le message de l’Archevêque sera lu à la fin de chaque messe.

Aussi, la journée du samedi sera consacrée à une préparation spirituelle (sacrement de la réconciliation et Chemin de Croix si possible : sur place, dans l’église) et ceci dans toutes les paroisses et quasi-paroisses de l’Archidiocèse.

Il faut rappeler que grâce à ce pèlerinage, Kovié est devenu un centre de « haute spiritualité » où l’on compte beaucoup de conversions et aussi un pôle économique.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *